Évangile selon saint Matthieu chapitre 1, versets 7-11

De David à l’exil

06 David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon,
07 Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,
08 Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,
09 Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias,
10 Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias,
11 Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone.

Évangile selon saint Matthieu chapitre 1, versets 7-11

Vos papiers s’il vous plaît !

précédente

Pourquoi faire une généalogie de Jésus ? Sans doute Matthieu veut-il établir la preuve documentaire que Jésus est bien celui que le peuple acclamait, le « fils de David »*, l’héritier de la promesse faite par Dieu, le « rejeton de la souche de Jessé »** qui doit sauver son peuple. Cette longue liste est donc comme la carte d’identité de Jésus. Elle commence avec Abraham, le premier circoncis, ce qui permet aussi de faire le lien entre l’ancienne et la nouvelle Alliance. Car cette « lignée » des pères, inscrite dans la grande tradition de l’Écriture, affirme : « L’Évangile de Jésus-Christ n’est pas une nouvelle doctrine, mais c’est l’accomplissement de la promesse de Dieu. » Elle est comme une chaîne qui tient fermement ensemble toute l’histoire d’Israël, jusqu’à son achèvement, en Jésus. Mais cette généalogie un peu identitaire, « israélite », n’est pas celle que l’on trouve dans l’Évangile selon Luc, plus universelle, et qui remonte, elle, jusqu’à la création.
Jésus n’y est pas seulement descendant d’Abraham, fils du peuple juif, mais d’abord « Fils de Dieu », nouvel Adam qui vient sauver l’humanité entière. D’ailleurs, à partir de David, les deux généalogies divergent. À part deux noms, ça n’a plus rien à voir… L’un et l’autre évangéliste dressent donc chacun une carte d’identité différente. Ils le font en fonction de leurs différents auditoires, Matthieu s’adressant à des juifs convertis alors que Luc s’adresse à des chrétiens issus du paganisme.
Jésus aurait-il une double identité ? Non. L’une et l’autre de ces constructions théologiques, car il s’agit bien de constructions, ont le même objectif, rappeler qu’il n’y a qu’une seule histoire, un seul Dieu, un seul salut offert à tous.


* 2 Samuel 7, 12-16
** Isaïe 11, 1-5

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

78 commentaires

Merci de prendre le temps d'éclairer la lecture de cette liste de noms bien abrupte et d'en donner le sens. Y compris avec la différence de la liste de Luc.

Par Colette Lafont 24 mai 2018 à 15 h 53 Répondre à ce commentaire

Cette généalogie, pour bien nous signifier que Jésus est vrai homme et vrai Dieu. Il est issu d'une longue liste de gens que forme la grande famille de Jésus et bien sûr notre famille à nous aujourd’hui. Chacun est issu d'une famille, de nos arrières parents jusqu'à nous. Jésus ne peut être que ce que nous sommes.

Par Sébastienne AMOUZOUGAN 24 mai 2018 à 15 h 45 Répondre à ce commentaire

Merci ,
c'est dans la grâce de Jésus que les uns et les autres , dans un seul Esprit avons accès
au Père ...Saint Matthieu , c'est comment dire ! très chrétien .
Désolée , je suis malade , et très faible , mais bon , très contente de retrouver , une trace ,
un chemin , des lettres de chair ...qui font éclore cette source de vie .

Par fred 24 mai 2018 à 14 h 08 Répondre à ce commentaire

Tu nous as dit, Seigneur jésus :
"Avant qu'Abraham fut, je suis..."

Frère Jocelyn, merci pour cette chronologie de notre humanité.
Notre histoire à tous, de joies, de blessures et de pauvretés.

Seigneur Jésus, déjà bien avant que ne s'écrive, il y a deux mille ans,
l'histoire de Ta Présence dans celle de notre humanité,
Tu es déjà dans la lumineuse vérité du Royaume de notre Père.

Il fallait donc que Tu nous aimes,
pour choisir de venir habiter parmi nous en Galilée !

Je ne sais pas si nous sommes aujourd'hui
plus ouverts à Ta Présence qu'à cette époque.

Mais je crois que depuis deux mille ans,
nous sommes invités à accepter humblement
que chaque jour, avec Toi, notre Résurrection est possible.

Bonne journée à tous, vraiment

Par Paul (Belgique) 24 mai 2018 à 14 h 02 Répondre à ce commentaire

Merci pour cet envoi.. la lecture parGuillaume est inaudible, rien ne se met en route quand je clique sur "écouter" est-ce normal?.. Pouvez-vous y remédier? merci. Cordialement. Bénédicte Delatte.

Par Delatte 24 mai 2018 à 8 h 58 Répondre à ce commentaire

Nous nous excusons pour la gêne rencontrée pour l'écoute des méditations et des évangiles, mais le son sera réglé ce soir et normalement tout devrait bien fonctionner. La mise en ligne d'un nouveau site internet est toujours assez complexe et demande des ajustements. En tout cas, l'équipe de Retraite dans la ville vous remercie tous pour vos retours. Si vous rencontrez d'autres problèmes n'hésitez-pas à nous en faire part. Nous ferons le maximum pour y remédier.

Par Frère Yves 24 mai 2018 à 11 h 57

IMPOSSIBLE D'ENTENDRE VOTRE TEXTE LU... UN PROBLEME SUBSISTE DEPYIS LE DEBUT! EST-CE "REPARABLE"? SINON, ON ABANDONNERA, MAIS C'EST DOMMAGE...CORDIALEMENT. JEAN-LOUIS DELATTE.

Par DELATTE 24 mai 2018 à 8 h 55 Répondre à ce commentaire

J'aime la généalogie de Matthieu et vous remercie de l'éclairage de la descendance de Jésus! Merci pour a méditation et les slogans qui interpellent! Que la lecture de cet Evangile nous conduise dans les profondeurs du message du salut!
Que Dieu bénisse toute l'équipe!

Par Liselle 24 mai 2018 à 8 h 42 Répondre à ce commentaire

je ne recois pas mathieu pas a pas merci d avance

Par remond 24 mai 2018 à 7 h 33 Répondre à ce commentaire

Depuis 2 ou même peut-étre ,3 ans je vous retrouve et je vous cherche à chaque retraite vous mes compagnons de route ,vous surtoutAudrey,ma sœur spirituelle.Même si je n'ecris pas souvent ,nous cheminons ensemble nourris et portés par l ´éclairage et l'appronfondissement de la parole de Dieu,,la rencontre du Verbe fait chair.Merci ,frères dominicains!

Par Annie 2 24 mai 2018 à 7 h 15 Répondre à ce commentaire

En général la lecture de la généalogie de Jésus, elle peut nous sembler un peu aride à cause de la seule séquence de noms. Mais cette exposition nous donne une lumière.
On peu voir que Jésus est fils de l'histoire humaine, mais aussi de la promesse divine faite à Abraham et David.
Un grand merci à vous.

Par Igar Fehr 24 mai 2018 à 4 h 22 Répondre à ce commentaire

Bonsoir Frère,
Merci pour cette belle initiative. Vous nous permettez d'approfondir nos connaissances
bibliques, pas si évident de comprendre les lectures.
C'est vrai qu'il faut avant tout connaître la généalogie de Jésus lui qui est au centre ;
Il est acclamé "Fils de David", l'héritier de la promesse faite par DIEU"... et Il est Fils de Dieu, Nouvel Adam. De Matthieu et de Luc, je retiens que Jésus demeure l'UNIQUE FILS DE DIEU.

Par Colette 24 mai 2018 à 4 h 04 Répondre à ce commentaire

Commencer cet Evangile par cette généalogie quelques jours après cette belle fête d'Eglise de la Pentecôte : ALLELUIA !
Oui, Jésus Le Christ est vrai Dieu et Vrai Homme, pour nous par Amour ...

Par THOMAS 23 mai 2018 à 22 h 45 Répondre à ce commentaire

Merci pour moi c'est la première foi que j'écoute ces beau et bon message
qui me fon vraiment réfléchir et m'aide à avoir le gout d'aller plus dans ma vie
spirituel ......................J'unis ma prière au votre pour que tous continu encore long-
temps . merci beaucoup.

Par Rollande 23 mai 2018 à 22 h 41 Répondre à ce commentaire

Je suis heureuse de pouvoir suivre Matthieu pas à pas. Je l'ai déjà lu, mais commenter
par vous me permet de mieux le comprendre.
Merci, Rollande

Par Rollande Lacasse 23 mai 2018 à 21 h 56 Répondre à ce commentaire

Merci. Je n'ai pas eu beaucoup le temps de méditer, mais j'y reviendrai

Par ORPHELIN michel 23 mai 2018 à 21 h 23 Répondre à ce commentaire

C'est tellement intéressant je voudrais toujours en entendre plus. Je l'écoute toujours deux à trois fois pour que mon esprit assimile bien le texte car je n'ai pas eu la chance de pouvoir dans mes études profiter de cours de bible comme ce que vous nous enseigner. Grand merci frère Jocelyn et Guillaume vous êtes formidable de me faire vivre ces pages bibliques .

Par Marquita Brignone 23 mai 2018 à 21 h 11 Répondre à ce commentaire

Pour moi ces textes de la généalogie étaient et sont " barbant, mais en les écoutant et les lisant (puisque je me suis inscrite sur ce site), je dois dire que, pour la première fois, j'ai été positivement étonnée et contente de voir que Jésus était le descendant d'une lignée de personnes tout a fait ordinaire et même parfois en marge du peuple bien-pensants!
Merci frère et merci à vous Audrey de si bien compléter la méditation, amicalement kat

Par Kat namur 23 mai 2018 à 20 h 24 Répondre à ce commentaire

Merci à vous Kat! Merci Dominique, Lulu, merci Christine! Merci à tous pour vos commentaires! C'est un bonheur de reprendre la marche ensemble!
Avec ma prière pour toutes et tous.

Par Audrey 24 mai 2018 à 6 h 22

Merci parce qu'au travers de cet évangile j'apprend que David de son union avec la femme d'Ourias engendra Salomon ce qui vient automatiquement à mon esprit est que Dieu tient notre histoire entre ces mains et que quelque soit d'ou nous venons sachons que Dieu est capables de transformer, sanctifier et qualifier et que la Généalogie de Jésus doit nous amener à aimer réellement notre histoire et son origine.

Par Josette Marie 23 mai 2018 à 18 h 49 Répondre à ce commentaire

Souvent je me demande si Dieu n'avait pas donné son Fils unique pour porter nos péchés que serait la vie . Mathieu résume bien l'histoire du monde,, toute la création, et rappelle que le Seigneur est venu "épouser notre humanité pécheresse"
J'ai lu en entier cet évangile, ai-je bien saisi le sens ? pas sûre

Par Suzelle 23 mai 2018 à 18 h 26 Répondre à ce commentaire

un seul salut offert a tous

Par Marie ThérèseYahyoui 23 mai 2018 à 18 h 03 Répondre à ce commentaire

Fils de... Deux mots chargés de sens, qui déterminent votre passé ou votre avenir, c'est un marqueur dans la société d'aujourd'hui qui ferme où vous ouvre des portes.
Dans le royaume céleste dont nous sommes héritiers, ya aucune condamnation, ya aucun privilégié, ya que la loi de l'amour qui fait de nous des frères et sœurs. Seigneur que ta Miséricorde nous guérisse de nos préjugés, à priori, discrimination. Merci Seigneur.

Par Marie José 23 mai 2018 à 18 h 00 Répondre à ce commentaire

merci Audrey
avec vous ces généalogies ne sont plus écrasantes , car qui peut se sentir à ce point " fils de ... ou fille de ..." ?

Par dominique 23 mai 2018 à 17 h 14 Répondre à ce commentaire

Quelle belle méditation! Lumière pour le Dimanche de La Sainte Trinité....et l' évangile de Saint Matthieu. Merci.

Par Barber Marie-France 23 mai 2018 à 17 h 06 Répondre à ce commentaire

C'est très intéressant ces comparaisons entre 2 évangélistes et l'explication des raisons des différences existantes. Cela nous ouvre le cœur et l'esprit par la compréhension encore plus approfondie et plus vivante des évangiles. Merci Frère Jocelyn

Par PASQUET 23 mai 2018 à 17 h 04 Répondre à ce commentaire

Il me semble que c'est par le père qu'on situe une descendance.
Qu'en est il pour Jésus, dans la mesure où, sa paternité est attribuée au St Esprit ?
A la limite, est ce Joseph qui aurait David dans sa généalogie ?

Par Nicol Charles 23 mai 2018 à 16 h 59 Répondre à ce commentaire

À NICOL CHARLES :
Joseph est de descendance Davidique ; le messie devait appartenir à la maison de David . En adoptant Jésus comme son fils , Joseph montre son amour pour Dieu , et pour Marie, ce qui est encore plus fort que s’il avait été son propre fils .

Simone Marie

Par Simone Marie 23 mai 2018 à 17 h 11

merci de nous montrer les liens entre l'ancien et le nouveau testament afin de mieux nous imprégner de nos racines juives et de nous rapprocher de nos "frères aînés" afin de mieux les comprendre ....

Par KAZMIERCZAK 23 mai 2018 à 16 h 39 Répondre à ce commentaire

« L’un et l’autre évangéliste dressent donc chacun une carte d’identité différente. Ils le font en fonction de leurs différents auditoires »
C’est drôle. On parlerait de n’importe qui d’autres que de Jésus. Tout le monde dirait: ils nous racontent des salades. Il y en a au moins un qui ment, voire les deux ». Quant aux interprétations ou aux constructions théologiques, je dirai qu’il n’y a qu’une seule vérité. Plusieurs façons de la comprendre ou de l’interpreter, différents angles de vue, mais toujours qu’une seule vérité, une seule « histoire » vraie...

Par Circulez il n’y a rien à voir 23 mai 2018 à 15 h 26 Répondre à ce commentaire

Petite remarque sur le fonctionnement : lorsqu’on clique sur « répondre à ce commentaire «  une fenêtre s’ouvre intitulée « commentaire sur ce texte »
merci
Pour cueillir et si possible porter du fruit il faut faire tout le contraire que de dire « circulez il n’y a rien à voir »

Par Giannis 23 mai 2018 à 16 h 04

En reaction a "Circulez il n’y a rien à voir" - malgre le pseudo qui semble choquer, je me pose la meme question que l'auteur. Comment se fait-il qu'on dise avec autant de legerte que les deux evangelistes font le genealogie comme ca les arrange - et que ca ne choque personne? Je ne regarde pas la bible comme un livre historique, mais la, c'est quand meme limite et cela pourrait meme jeter un doute sur tout le reste...
Merci pour vos eventuels eclaircissements!
Pavel

Par Pavel 23 mai 2018 à 17 h 43

Des généalogies différentes, mais qui sont toutes deux inspirées par l'Esprit Saint. A travers leurs différences elles expriment l'unité du salut que Dieu offre à tous.

Par Frère Yves 24 mai 2018 à 12 h 10

Es la forma de todo ser humano, que tiene una historia y que Jesús también la tiene nos quiere manifestar el evangelista y que en El se cumple todo lo que se había dicho, con anterioridad que Dios nos mandaría a un salvador.
Me parece importante , que se haga alusión a la genealogía ,porque le da una identidad.

Par M.Eugenia HUETO SAINZ 23 mai 2018 à 15 h 25 Répondre à ce commentaire

merci pour votre site j'ai voudrais suivre une retaitre en linge

Par mariee 23 mai 2018 à 15 h 18 Répondre à ce commentaire

Je ne peux ecouter le texte aidez moi s.v.p

Par De chazal 23 mai 2018 à 14 h 33 Répondre à ce commentaire

C'est vrai ! Moi aussi je ne parviens pas à écouter le texte !

Par PELANJON 23 mai 2018 à 16 h 42

Pour écouter:
Descendre la page jusqu'à la vidéo de lancement. Juste au dessus, il y a LECTURE AUDIO.Cliquez soit LA PAROLE DE DIEU soit la MEDITATION.
A remarquer: le volet de droite avec l'image de Jésus et ses parents , ne descend pas à volonté mais avec la page complète.....
La police choisie laisse à désirer ( couleur).....pour des yeux usés....

Par Suze 23 mai 2018 à 16 h 50

Creo que identificarse es bien importante en la vida de toda persona. Identificarse es una manera de ubicarse en el mundo de hoy en cual pasamos de ser personas a ser individuos aislados con poca oportunidad de relacionarnos y crear verdaderas comunidades,
Una genealogía nos permite reconocer nuestras raíces familiares, históricas y culturales. Perder raíces es destruirnos en nuestra realidad personal y comunitaria.
Occidente y aún Oriente caminan, paso a paso y por momentos muy acelerados, hacia una ausencia progresiva de los valore que nos identifican como seres únicos e irrepetibles.
La Lectio Divina nos ayuda a discernir los caminos de la verdadera identificación consigo mismo, con los otros y con la sociedad. Gracias por darme la oportunidad de explicitar mi pensamiento.

Par Luisa Fernanda Arroyave Vélez o.p. 23 mai 2018 à 14 h 22 Répondre à ce commentaire

Matthieu fait le compte : trois fois quatorze générations. Ou six fois sept générations. Hasard ou nécessité ? Le chiffre 7 est symbolique. Il indique une totalité. Jésus inaugure le septième septénaire. Il entre dans notre histoire pour l'accomplir. Une étape nouvelle, décisive commence.

Par Jean-Louis 23 mai 2018 à 13 h 50 Répondre à ce commentaire

La Madeleine désolée, c’est pratique. Mardi aucun problème. Aujourd’hui sur même IPad j’ai beau cliquer sur écouter, rien. D’accord je sais lire. Mais c’est un peu dommage.

Par Lucien 23 mai 2018 à 12 h 46 Répondre à ce commentaire

POUR LICIEN , SOLDES :
Bjr J’ai eu le même probleme sur l’iPad....Il faut aller sur la droite Et sous la photo , il y a un rectangle lecture audio ( pas très visible...) ! Il faut cliquer sur la flèche de gauche pour entendre les 2 textes !
Bonne chance ;
Simone Marie

Par Simone Marie 23 mai 2018 à 13 h 12

Merci frère Jocelyn l'enseignement sur la généalogie de Jésus. Je vois clair maintenant dans l'identité de Jésus écrit par les deux évangélistes. Mathieu a été un des disciples de Jésus alors que Luc était un sympathisant.
Ces ramifications nous ramène à la racine la même souche : notre foi en un seul Dieu et même Père à tous.

Par Dogué 23 mai 2018 à 12 h 26 Répondre à ce commentaire

Toujours pas de son en cliquant sur les boutons ( haut parleur ECOUTER) au niveau du lecteur et du frèreJocelyn.
Mais en descendant l'ascenseur, à hauteur des commentaires apparaît, à droite un cadre rouge : ENVOYER LA MEDITATION A UN AMI, puis en dessous LECTURE AUDIO et des boutons pour déclencher l'écoute ou mettre en pause.
Cela a fonctionné ce matin pour la lecture mais je n'ai pas eu la fin de la méditation !!!
J'espère que pour le 3e tour, cela sera rentrer dans l'ordre.
MERCI

Par Soldes 23 mai 2018 à 11 h 56 Répondre à ce commentaire

Merci pour l'enseignement, cela nous fais mieux comprendre les évangiles en mettant en parallèle l'ancien et le nouveau testament j'aime lire les écritures mais on comprend mieux en les écoutant, merci

Par Hélène Grisé 23 mai 2018 à 11 h 47 Répondre à ce commentaire

Merci Jocelyn, pour la question:
Jésus aurait-il une double identité ?
Nous avons pas mal de questions à propos de contradictions de récits des évangélistes,et pour essayer de mieux comprendre
je suis entrée dans un groupe de lecture de la Bible, et je suis de temps en temps déboussolées, mais j'ai appris dans ce groupe de lecture que
Il faut beaucoup d'études pour interpréter les écrits Bibliques et je n'ai les pas,
donc pour moi le plus important c'est exactement ce que vous avez dis:

"Non. L’une et l’autre de ces constructions théologiques, car il s’agit bien de constructions, ont le même objectif, rappeler qu’il n’y a qu’une seule histoire, un seul Dieu, un seul salut offert à tous".

J'aime lire les commentaires, ils sont tous riches de réflexions, merci à tous.
Je vous souhaite une très belle journée, Paix et bien.
Ana

Par segura 23 mai 2018 à 11 h 38 Répondre à ce commentaire

pas possible d'accéder au texte (écouter) de la méditation. Que faire ?

Par Vitali Giuseppina 23 mai 2018 à 11 h 27 Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais pensé que Jésus avait une double identitié,simplement que ces 2 généalogies avaient des auditoires différents.Il faut dire aussi que j'ai eu une formation pour la cathéchèse,,où on apprenait à mettre les synoptiques en parallèle.Les enfants posant les bonnes questions....pour aller plus loin.Ex:Jésus a-t-il vraiment vécu?Comment pouvait-il Homme et Dieu?
Il s'agit d'en débattre avec le regard de la Foi.

Par Dauneau 23 mai 2018 à 11 h 25 Répondre à ce commentaire

je n'arrive pas à écouter??????

Par LE BRETTON 23 mai 2018 à 11 h 15 Répondre à ce commentaire

aujourd'hui encore pas de méditation ni en texte ni à écouter, je suis désespérée !!!! que faire, il faut revoir votre site les autres fois tout aller bien.
Heureusement il y a certains commentaires qui m'éclaire en particulier ceux d'AUDREY j'ai beaucoup de joie de vous retrouver AUDREY
J'attend comme beaucoup une réponse - MERCI

Par Lulu 23 mai 2018 à 10 h 58 Répondre à ce commentaire

Le récitatif de la généalogie de Jésus m'a souvent laissée perplexe : tant d'inconnus dans cette "liste" , alors, comment nourrir ma Foi avec autant d' incompréhension ? Cette réaction était normale, car l'Ancien Testament était pratiquement absent de ce que l'on appelle éducation religieuse, au moins jusqu'à Vatican II. A part Moïse, Abraham et quelques scènes pittoresques, on n'apprenait pas grand chose. Autour de moi, on disait : le N.T. pour les chrétiens, l'A.T. pour les juifs. Depuis, lectures, homélies et méditations permettent de reconnaître leur jonction, et c'est une merveilleuse révélation, car nous avons tous besoin de nous sentir appartenir à une famille, celle de nos ancêtres.
Merci Frère Jocelyn d'avoir évoqué la distinction entre les évangiles de ST. Matthieu et ST. Luc : le premier avait été soucieux de marquer la continuité, et a commencé par une généalogie. Le second, qui s'adressait à des communautés autrefois païennes, et qui étaient loin du judaïsme, n'a pas ressenti ce même besoin.

Par Béatrice DURSUS 23 mai 2018 à 10 h 40 Répondre à ce commentaire

versets 7-11 Vos papiers s’il vous plaît !
Vos papiers s’il vous plaît !Jésus aurait-il une double identité ? Non. L’une et l’autre de ces constructions théologiques, car il s’agit bien de constructions, ont le même objectif, rappeler qu’il n’y a qu’une seule histoire, un seul Dieu, un seul salut offert à tous. Car cette « lignée » des pères, inscrite dans la grande tradition de l’Écriture, affirme : « L’Évangile de Jésus-Christ n’est pas une nouvelle doctrine, mais c’est l’accomplissement de la promesse de Dieu. » Elle est comme une chaîne qui tient fermement ensemble toute l’histoire d’Israël, jusqu’à son achèvement, en Jésus.
Oui l'important, "un seul salut offert à tous". Merci Seigneur pour ce salut offert

Par quinton 23 mai 2018 à 10 h 00 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette redécouverte de l'évangile de Matthieu et ces échanges. Pour aller plus loin et en complément je trouve intéressant de lire les notes , en bas de page, de la TOB ou de la BJ et aussi de se promener dans la bible en allant lire les textes suggérés par les versets. En communion avec tous.

Par Christian 23 mai 2018 à 9 h 59 Répondre à ce commentaire

Je connaissais ce texte, mais je crois que c'est la première fois que je le découvre sous cet angle. Un grand merci ! J'ai lu les deux généalogies, et effectivement il y a des différences, la première étant qu'elles ne sont pas écrites dans le même sens. En dehors des deux méditations d'hier et d'aujourd'hui, qui montrent l'intention de l'évangéliste, y aurait-il des commentaires plus poussés sur ces deux généalogies de >Jésus ? Je suppose que tous ces noms n'ont pas été mis là au hasard...

Par Dorothée 23 mai 2018 à 9 h 46 Répondre à ce commentaire

Ne pas oublier nos racines! Aussi bien nos racines spirituelles que nos racines terrestres. La généalogie est une manière de faire revivre et connaitre ceux qui nous ont précédé.
Merci!

Par Laffiché 23 mai 2018 à 9 h 35 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Merci pour cet éclairage.
Bonne journée.

Par Cubwa 23 mai 2018 à 9 h 28 Répondre à ce commentaire

Je suis absolument convaincu que l'évangile suit et confirme l'histoire de l'homme de puis la création.. Je suis même émerveillée de constater le choix de Dieu de Salomon, fils de David, qui est l'enfant de la Faute.!: Son pardon est un signe dans ce texte.. de la miséricorde inconditionnelle de Dieu. .
Je n'ai pas reçu le texte précédent !
Merci de cet immense travail et ouverture . Lela peinture est superbe.

Par Martin Jeanine 23 mai 2018 à 9 h 25 Répondre à ce commentaire

Frère Jocelyn, merci merci ! quelle chance nous avons de pouvoir profiter ainsi des méditations et des commentaires que vous nous offrez ... Voilà qui nous fais grandir dans l'intelligence de la foi
Belle journée à toute la communauté des frères et à tous les lecteurs
Béatrice

Par beatrice 23 mai 2018 à 9 h 22 Répondre à ce commentaire

merci, je ne connaissais pas ces deux généalogies.... le plus important est que l'on garde en mémoire: qu’il n’y a qu’une seule histoire, un seul Dieu, un seul salut offert à tous. bonne journée à tous

Par Claudemarie 23 mai 2018 à 9 h 22 Répondre à ce commentaire

Merci pour ces commentaires sur la généalogie de Jésus, souvent peu commentée dans les lectures de messe de semaine. Un merci particulier pour le commentaire d'hier qui m'a remis en mémoire le très beau chant du Père DEISS -Généalogie de Jésus- "Prières pour tes merveilles" n° 3.
Merci pour ce message de miséricorde qui réconforte, invite à la conversion du regard et du cœur.
Michèle 14.

Par LETERRIER Michèle 23 mai 2018 à 9 h 21 Répondre à ce commentaire

c'est beau, tout simplement.
doucement on reste la journée avec ce texte, la généalogie!
à vrai dire je n'avait pas trop prété attention auparavant.

je continue, pas à pas. merci

Par andréa 23 mai 2018 à 9 h 11 Répondre à ce commentaire

L'important est ailleurs que dans les mots. .. et pourtant Il est Parole. .. merci pour ce cheminement avec St Matthieu

Par Aline 23 mai 2018 à 9 h 07 Répondre à ce commentaire

Impossible aucun son sur ce texte

Par Cornu 23 mai 2018 à 9 h 04 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette belle idée et cet enseignement.
J’attends la suite avec le plus grande joie.
Que Dieu vous garde tous.

Par Christine 23 mai 2018 à 8 h 55 Répondre à ce commentaire

Aucun commentaire car je ne peux écouter, j'ai beau appuyer sur " écouter " il ne se passe rien, dommage....

Par Geourjon Anne Marie 23 mai 2018 à 8 h 16 Répondre à ce commentaire

Anne Marie, bonjour.
En cliquant sur "Écouter", je n'y arrive pas non plus. Mais, je suppose qu'une bande doit apparaître au -dessus, avec un petit triangle et un carré ...
Appuyer sur le triangle, cela devrait fonctionner.
Cordialement
M.Aline

Par Marie -Aline 23 mai 2018 à 8 h 33

Fr. Darvault, j'apprécie, et, cela sans vouloir contrarier, la découpe faite de la lecture de Matthieu, car cela permet une meilleure concentration sur le texte, et ainsi une approche plus précise et sérieuse de la compréhension de l'Evangile.
D'autant que nous avons deux ans pour accéder à se discernement..

Toutefois, la visibilité de l'écriture, sur l'écran, reste insuffisante.

Union de prières, Fr.et internautes.

Par Florine 23 mai 2018 à 8 h 09 Répondre à ce commentaire

Je n’arrive Pas à écouter
Dire que c’es 1 construction est important je crois

Par Michel JEHAES 23 mai 2018 à 8 h 08 Répondre à ce commentaire

Les mots que nous recevons ici : accueillons les, en une attitude recueillie comme si nous les écoutions au cours d'une eucharistie en notre église près de chez nous et RENDONS GRÂCE !

Par MICHEL Bérengère 23 mai 2018 à 8 h 01 Répondre à ce commentaire

S'interroger, connaître l'origine divine de Jésus, le Messie, afin de mieux déterminer le chemin choisi par Dieu, pour lui. Nous amène à nous positionner dans sa lignée.
Issus de la branche de Notre Seigneur, nous marchons dans ses pas.

Par Florine 23 mai 2018 à 7 h 54 Répondre à ce commentaire

Prière de ce jour,

Bonne journée.

Par Florine 23 mai 2018 à 7 h 57

merci mais ça demande d'aller un peu plus en profondeur, un peu court...mais peut-être que ceci peut donner envie d'aller relire l'évangile de Mt.et de Luc.Bonne journée.Nelly

Par nelly delporte 23 mai 2018 à 7 h 42 Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour ce pas à pas, mais que je trouve un peu trop... pas à pas ! Un peu trop bref... j’aurais aimé qu’on lise des passages un peu plus longs et que les commentaires soient eux aussi un peu plus développés.
On reste sur sa faim... mais bon ça ouvre l’appe ! Dieu vous bénisse et vous garde...

Par Nancy 23 mai 2018 à 7 h 25 Répondre à ce commentaire

Bonjour , Cette généalogie fastidieuse que j'ai toujours zappée , je me rends compte ici qu'elle est signe d'un seul Dieu ….. Je savais tout ça mais dans le désordre . Les choses se mettent en place , comme dans un puzzle Et ça va mieux .

Par Ribette-Vignalou 23 mai 2018 à 6 h 26 Répondre à ce commentaire

Des noms comme des chemins, des chemins qui tous mènent à Dieu. La généalogie de Matthieu, à première vue, part d'Abraham et aboutit à Jésus ; celle de Luc part de Jésus et remonte les générations : Dieu à la source de toute vie et vers qui toute vie tend. Alpha et oméga. Dieu qui habite chaque génération. Dieu avec chacune d'elles, en cette parole qui résonne à travers le temps : "je suis avec toi". Dieu toujours au présent.
Une généalogie : des noms d'hommes, de femmes, histoire d'un homme inscrite dans l'histoire des hommes, concrètement, charnellement. Inscrite dans notre histoire, depuis le commencement. Les noms diffèrent : il n'est pas qu'un chemin. Jésus les habite tous. Les emplit tous de sa vie, lui vers qui tous convergent.
Jésus est né, a pris chair d'homme. En un jour donné. Un point précis, dans le temps. Nous sommes nés en un jour donné, un point précis dans le temps. Chacun de nous, comme chacun de ces hommes dont la généalogie ne donne que le nom. Des vies voulues par Dieu, des vies habitées de sa vie. Innombrables, à vue d'homme - poussières... Oui, mais poussières comme le sable de la mer, comme les étoiles du ciel promises à Abraham. Et le Seigneur "compte le nombre des étoiles, il donne à chacune un nom" (Ps 146,4). A l'ombre de sa main, pas une ne se perd.
Merci beaucoup, fr Jocelyn! Prières pour tous et avec tous en ce jour.

Par Audrey 23 mai 2018 à 6 h 23 Répondre à ce commentaire

Le Fils de Dieu s’est fait fils de l’homme pour faire de nous des frères. Il a habité parmi nous, dans notre histoire, en commençant par celle de son peuple, de sa famille, la race de David. Il nous apprend qui nous sommes vraiment, depuis les origines.

Par Jean-Luc Meurisse 23 mai 2018 à 6 h 11 Répondre à ce commentaire

J'apprécie cette comparaison entre Jean et Luc,
car on se rappelle tous que deux généalogies existent dans les Évangiles,
mais qui et où ? Et les voilà en comparaison pour notre plus grand intérêt et notre
instruction des livres saints. Merci!

Pierre Grégoire (75ans) retraité de la pédiatrie à Québec, Canada

Par Pierre Grégoire 23 mai 2018 à 5 h 29 Répondre à ce commentaire

L'évangile de Jésus-Christ est l'accomplissement de la promesse de Dieu et cette promesse s'adresse à tous car il n'y a qu'une seule histoire, un seul Dieu et un seul salut offert à tous. C'est l'être humain qui cause les divisions sur la terre car, lorsque nous avons été créés, nous avons été créés égaux. Les inégalités viennent de nous. La généalogie de Jésus est faite afin de prouver son identité. Les apôtres ont suivi Jésus durant les trois années de sa vie publique. À ce moment-là ils avaient tous le même auditoire donc, leurs écrits devraient se rejoindre en s'adressant à tous. Maintenant nous lisons tous les mêmes évangiles même si nous sommes de régions différentes et souvent très éloignées et aussi de mœurs et cultures différentes. Le message ne doit-il pas être le même partout? Nous étudions Saint Matthieu mais, j'aimerais beaucoup comparer les différences avec les autres évangélistes. Ces méditations nous permettront-elles des comparaisons? J'ai beaucoup apprécié cette première méditation. Je vous remercie.

Par Mariette Bouchard 23 mai 2018 à 4 h 47 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires