Évangile selon Saint Matthieu chapitre 5, verset 14-16

La lumière du monde

14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
15 Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
16 De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

Évangile selon Saint Matthieu chapitre 5, verset 14-16

Donner à voir

précédente

Jésus ne s’embarrasse pas de précautions de langage, c’est parfois agaçant. Il affirme : « En voyant ce que vous faites de bien, les hommes rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. » Comme si ça marchait à tous les coups ! Nous savons bien que malgré nos efforts tout le monde autour de nous ne se convertit pas, même dans nos familles. Alors pourquoi cela ne marche pas ? Notre lumière de disciples est-elle trop faible ? Est-elle cachée ? Comment témoigner efficacement, alors ?
Pour donner aux hommes envie de vivre dans le Royaume des Cieux, il ne faut pas seulement leur en parler. Leur indiquer le moyen d’y accéder ne suffit pas, il faut leur montrer qu’on peut en vivre dès à présent. Pour que le monde croie au Royaume, il faut le lui montrer.
Ce n’est pas forcément compliqué. Lors d’un camp réussi, les scouts sont attentifs les uns aux autres, ils mènent une vie joyeuse, simple et priante. Pendant trois semaines, ils vivent à fond l’amour de Dieu et du prochain et font ainsi l’expérience du Royaume.
Cette parole de Jésus vient juste après les Béatitudes. C’est là que se trouve la clé. Témoigner du Royaume, c’est vivre déjà de cet esprit des Béatitudes. C’est un renversement total de nos idées sur le bonheur, un programme à mettre en œuvre dès à présent. Vivre déjà le Royaume est pour les chrétiens le moyen de prouver sa réalité. Résumons cette invitation par un slogan publicitaire : « Le Royaume des Cieux, l’essayer, c’est l’adopter. »



Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

59 commentaires

Marie Jeanne, je te souhaite un bel été, sans fardeau trop lourd à porter, mais en chemin avec le Christ, la confiance est là. Je t'embrasse, grande sœur!!
Chère Brig, je t'envoie plein de courage, mais je sais que tu en as déjà, je t'embrasse bien fraternellement!!
Bel été en union de prières avec Fred, Kat, Suzelle, et bien d'autres, Micheline, Audry et j'en oublie sûrement, pardon!
Vivement septembre pour continuer à cheminer ensemble.

Par monette 18 juillet 2018 à 11 h 44 Répondre à ce commentaire

Désolée, pour la "coquille", Audrey bien sûr.

Par monette 18 juillet 2018 à 11 h 46

Merci chère monette; tu as cité toutes ces petites soeurs qui sont chères à mon coeur; tu en as sûrement oubliées. J'y ajouterai Esperanza. Je suis entièrement unie à vous toutes , je vous porte dans ma prière et vous souhaite un bel été, et prenez bien soin de votre santé.
Soyons en forme pour la rentrée ! Béni soit notre Père qui veille sur nous.
Je vous embrasse toutes,
Marie Jeanne, grande soeur

Par Marie Jeanne 18 juillet 2018 à 14 h 49

Bonsoir Monette, merci de nous dire à toutes que tu es en union de prière avec nous, même si on le sait c'est toujours important de le dire car tous on a un besoin intérieure de l'entendre, bien souvent quand je ressasse certaines souffrances, je me raccroche à toutes ces pensées et prières et je dit au Seigneur " je suis en union avec elles pour te dire la prière que ton Fils nous a appris", fraternellement Kat

Par Kat 18 juillet 2018 à 21 h 14

Lorette ,
votre commentaire m'avait fait ressentir ce que vous décrivez .
Sur le chemin de la vie , Jésus nous dévoile , les mystères , que peut -il rester de Lui , sinon
que ce que vous savez : Un Berger de toute humanité venu chercher ceux qui étaient perdu . Bien souvent nous le sommes , et notre secours reste Le Nom du Seigneur , Jésus nous ayant enseignés que Dieu est notre Père , dans ce Pain quotidien , qu'il soit dans la douleur , la joie , il reste fidéle à Lui-même , ainsi sa mémoire reste vivante dans l'Esprit Saint , courage donc ,tout est écrit ...dans son coeur .
Vous avez reçu un esprit d'adoption , je vous invite à relire ce passage , Jacques 1 , 12 , Lorette , en toute simplicité ...de coeur .Bonne journée ,et que Dieu vous accompagne dans toutes vos entreprises , rencontres , expériences ...et qu'Il vous garde tout contre son coeur .

Par fred 18 juillet 2018 à 9 h 33 Répondre à ce commentaire

Un grand merci à vous To use et toute,marchons dans la lumière, de la joie ,du bonheur, et profité de tout c'est petit moment que le seigneur nous donne,en partage,je vous à bien vite de vous retrouvé sur le site,je prie pour vous,vous resté dans mais pensé et ma simple prière, que le seigneur vous bénisse, bien fraternellement

Par Brig 17 juillet 2018 à 20 h 31 Répondre à ce commentaire

Chère Brig, je suis très heureuse de voir ton message avant d'aller prier pour vous tous, plus particulièrement pour vous mes chères petites soeurs, pour toi en particulier. j'avais hâte d'avoir de tes nouvelles.
Prends bien soin de toi, reviens-nous en forme; avec ton grand coeur généreux et ta foi inébranlable. Merci pour tout ce que tu nous apportes.
Je vous embrasse toutes
Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 17 juillet 2018 à 23 h 57

Je trouve l'exemple du camp des scouts très parlant, pour moi. Je participais au "TRO BREIZ" lorsque je n'avais pas encore mes ennuis de santé. Cette randonnée durait une semaine chaque été, sur sept étapes pour accomplir le tour de la Bretagne. La première fois, j'avais un peu peur de tous ces marcheurs(environ mille personnes).
Mais cheminer ensemble, certains pour marcher, d'autres pour la nature, et beaucoup pour la recherche de spiritualité. Quelques frères et sœurs de Saint Jean participaient aussi et un aumônier.
Cette fraternité, cette entraide, ce respect des uns envers les autres étaient vraiment très visible. Voir des visages souriants, et aussi cette écoute, pour ceux qui le voulaient,
pour moi c'était un réel bonheur. J'avais beaucoup de mal par la suite à retrouver la vie "de chaque jour". Je crois que c'est peut-être ça aussi l'expérience du Royaume….
Enfin, je l'ai ressenti ainsi.
Bonnes vacances à tous, et un grand merci à tous!!
Restons en union de prière!!

Par monette 17 juillet 2018 à 20 h 09 Répondre à ce commentaire

Fred je vous ai mis un petit mot sous votre réponse. Bonne journée. Lorette

Par Lorette 17 juillet 2018 à 12 h 59 Répondre à ce commentaire

Bien chère Esperanza, j'ai eu une vie tellement chamboulée depuis mon enfance, que je comprends instinctivement la souffrance, le raz-le bol, le mal être... tout simplement et qui m'interpellent. Il y a des situations que je perçois tout naturellement, je les fais miennes et porte dans la prière tous ceux qui ont besoin d'un soutien fraternel.
De tout coeur avec toi, chère soeur.
Je t'embrasse

Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 16 juillet 2018 à 23 h 05 Répondre à ce commentaire

Comme si ça marchait à tous les coups ! ???
Non , peut-être pas . Je suis catéchiste et si j'ai touché un seul enfant dans les années que je partage Jésus ... et bien ne m'en voulez pas , mais j’aurais réussi ma mission. Je pense souvent a cette phrase juive « Celui qui sauve une vie sauve l’humanité entière. » J'en a fait mon light-motif et si chacun de nous sauvait une âme?

Par Christine 16 juillet 2018 à 13 h 24 Répondre à ce commentaire

Suite de mon commentaire :
Je préfère le rédiger en deux fois car à plusieurs reprises, il s'est "échappé" en cours de rédaction.
Oui je serais à tort culpabilisée de cet aveu d'autant plus qu'une de mes relations, personne à l'allure de guru ne cesse de me faire des reproches à ce sujet, ne se rendant pas qu'agissant de la sorte, elle éloigne les gens de l'acceptation d'eux-mêmes, de l'acceptation de leur être véritable. Ainsi agissent parfois avec la meilleure intention du monde certains parents ou éducateurs.


Au plaisir de retrouver en septembre notre petite communauté cybernétique. Unie à vous tous.

Par Esperanza 15 juillet 2018 à 18 h 08 Répondre à ce commentaire

Un retour en arrière : à propos d'un passage de la réponse d'Isabelle (12/7, 20 h 38) à Marie Jeanne (19 h40).


Votre réponse, Isabelle, où perce l'espérance, ne craint pas de signaler : "... si au fond de moi, je n'aime pas la vie …" Je me suis arrêtée, un peu interloquée. Moi non plus je ne puis dire que j'aime la vie, mais l'avouer tout de go et aussi simplement n'est pas dans mes habitudes. J'en serais trop culpabilisée.
Et pourtant," en toute chose et en chacun de nous, il y a une fêlure et c'est par là qu'entre la lumière" pour citer à nouveau Léonard Cohen après quelques jours..
Isabelle, la parole du Christ : "la vérité vous délivrera" m'est sautée aux yeux. Mille fois merci. Je voudrais qu'elle s'imprime en moi à l'encre indélébile.

Par Esperanza 15 juillet 2018 à 17 h 55 Répondre à ce commentaire

Ô merci, Marie-Jeanne, tu as perçu que j'étais dans une phase défaillante et tu m'as tendu une main secourable.

Et merci aussi pour la prière de Hugues St-Cyr.

Certaines situations sont tellement défaillantes et l'on ne voit d'issue que dans l'espérance. "Condamnés" à l'espérance.

Toute ma gratitude.

Par Esperanza 15 juillet 2018 à 16 h 05 Répondre à ce commentaire

Je n’aime pas les slogans publicitaires mais le vôtre est parfait pour méditer :
- « Le Royaume des Cieux, l’essayer, c’est l’adopter. »
Comme d’habitude, je vous ai suivis pour être avec vous et « Matthieu pas à pas » mais je n’ai pas écrit, pas de commentaire. J’ai pris. Merci de ce voyage qui m’a soutenue. J’ai avancé à petits pas. Avec maladresse j’ai essayé de redistribuer le peu que je pouvais. Certain, sur le trottoir, semblait attendre une parole de réconfort : Jésus t’aime, il te prend dans ses bras.
En bien réfléchissant, je ne sais plus si je parlais pour eux ou pour moi.
Heureuse de vous retrouver en septembre.

Par Camille 15 juillet 2018 à 15 h 10 Répondre à ce commentaire

Merci frère Cyrille de me confirmer que ma lampe est trop faible et un peu cachée..;
Je m'en doutais bien mais je n'y croyais pas !!
Seigneur donne moi des forces et du courage pour que ma lampe soit vraiment lumineuse et qu'elle éclaire tous, ma famille, mes voisins et tous autour de moi......
pour Toi !!!
MERCI Seigneur !!!
je vous attends à la rentrée avec joie et impatience !!!

Par Cl@udio 15 juillet 2018 à 10 h 39 Répondre à ce commentaire

Je vais essayer..

Par Carmen 15 juillet 2018 à 3 h 22 Répondre à ce commentaire

Je sais, je ne fus pas très sur le site, depuis le début de cette session. Je vous en demande pardon. Mais je fus ponctuelle à lire et méditer toutes les Paroles de Dieu et les méditations, sans oublier les commentaires. Tout cela m’a bien accompagnée dans mon cheminement.
Grand merci aux Dominicains et Dominicaines pour tout le travail et le partage investis. Travail qui fut bien poursuivi par les commentaires des internautes. À tous un temps de ressourcement dans la nature et la beauté de l’été.
Je demande au Seigneur de refaire mes forces pour un retour en forme le 3 septembre.
Que le Seigneur vous accompagne et vous bénisse ainsi que tous vos êtres chers.

Par micheline (Canada) 14 juillet 2018 à 23 h 42 Répondre à ce commentaire

Bien chère Micheline, heureuse d'avoir de vos nouvelles.
Bien qu'absente du forum, vous avez été présente dans mes pensées et mes prières. Essayons de passer un bon été et de retrouver l'énergie nécessaire pour continuer à approfondir notre foi et nous soutenir mutuellement.
Je vous embrasse

Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 15 juillet 2018 à 0 h 16

Merci frère Cyrille-Marie pour votre méditation; c'est vrai, Jésus, ne s'embarrasse pas de salamalecs, Il va droit au but, heureusement pour nous ! c'est nous qui sommes lents à comprendre ce qu'il attend de nous, qui manquons de persévérance; on a vite fait de se décourager. Il faut dire aussi que ce qu'il affirme tout de go : "vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde" n'est pas chose facile à vivre tous les jours. Il y a des jours ou notre sel perd de sa saveur et notre lumière faiblit.
Si Jésus s'exprime ainsi, c'est qu'il sait reconnaître qu'en chacun de nous, il y a cette capacité d'être comme une lampe sur le lampadaire, que l'homme a cette capacité à aimer et à transmettre ce qui est don de Dieu.
Dieu est là au plus profond de notre coeur pour nous soutenir, pour nous élever, tout petits que nous sommes à transmettre sa lumière.

Par Marie Jeanne 14 juillet 2018 à 23 h 36 Répondre à ce commentaire

Merci à toute l'équipe dominicaine et aux internautes
de nous accompagner par la pensée et la prière. C' est un soutien surtout lorsque le poids de la vie s'alourdit.
Je vous retrouverai avec plaisir après ces "vacances".

Par Esperanza 14 juillet 2018 à 21 h 04 Répondre à ce commentaire

Chère Esperanza, merci pour ton message, nous nous quittons, en attendant le 3 Septembre, mais nous savons que nous sommes unis 'es' par la prière. Tenons bon malgré le poids de la vie qui s'alourdit avec l'âge.
Un merci à Suzelle, Kat, une tendre pensée et prière pour notre petite Brig, Monette... Aux frères dominicains, à tous les marcheurs de "pas à pas"...
Chère Esperanz, je te souhaite un bon été.
Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 15 juillet 2018 à 0 h 01

Confiance
Auteur : Hugues Saint-Cyr

Lorsque dans ta vie
tout semble obscur, vide, sans sens
et que tu ne sais plus pourquoi
tes mains bougent et ta langue parle.
Lorsque tu ne reconnais plus l'endroit où tu es,
ni le chemin où tu vas
et que tes yeux ne voient plus d'horizon.

Alors, fais comme le petit enfant apeuré.
Avec une confiance absolue, il regarde son père
et met sa main dans la sienne.

Toi, invoque le Seigneur avec foi, amour et humilité.

Son amour illuminera les beautés que tu ne vois plus.
Celles qui depuis toujours brillent dans ton existence,
en toi et autour de toi.

Alors, le chemin que tu dois parcourir
te semblera tellement plus beau et plus facile.

Gloire à Dieu pour ce qu'Il nous offre chaque jour de notre vie.

Par Partage 15 juillet 2018 à 13 h 14

Merci Kat, merci Paul, bonnes vacances à vous tous ,
Quant à moi, je dois terminer les "soins qui sont éprouvants" attendre un peu, voir un professionnel, je partirais sans doute, en septembre ou octobre,
Seigneur je te confie toutes mes souffrances, ma fatigue, pour les jeunes qui prennent pour modèles les sportifs par l'intercession de Maman Marie, Saint Joseph, Saint Jean-Paul 2
"Notre-Père Dieu du Ciel et de la Terre, cette Terre, tu l'as créée ronde comme un ballon de football" Père Marivin
"Nous te prions pour tous les sportifs
et particulièrement les équipes engagées pour la coupe du Monde en Russie
Nous te prions pour nous tous, les sportifs
Nous te demandons de la force pour aller jusqu'au bout de nous mêmes
et si possible, et un peu plus loin encore, au delà de notre peur
Nous demandons la force de nous faire violence pour être vrais en toutes circonstances ;
La force de jouer non pour briller tout seul, mais solidaires d'une équipe
Donne nous d'être dans la vie comme sur le terrain, fidèles en amitié
forts pour servir, passionnés du meilleur
Apprends nous aussi l'effort et le dépassement de nous mêmes
Apprends nous la passion de la vérité et de la loyauté
Apprends nous la solidarité et la communion
Apprends nous le don généreux de nous mêmes
Apprends nous l'espérance, la joie et la fête
Apprends nous à louer la victoire et nous consoler de la défaite
Apprends nous simplement à être un homme à ton image sur cette terre
que tu as créée ronde comme un ballon"".

Par Suzelle 14 juillet 2018 à 17 h 28 Répondre à ce commentaire

No es fácil ser luz del mundo cuando la "Luz Verdadera" no es reconocida por todos los hombres. Cuando las tinieblas tratan cada vez más de opacan la luz. Cuando el hombre sólo aprende a pedir y no a contemplar, cuando preferimos lo fácil, lo efímero, lo superfluo y lo pasajero a las realidades que nos conducen hacia el Padre.
Creo que hoy más que nunca emprender el sendero de la oración contemplativo es el camino que nos ayudará en lo cotidiano a ser luz que dinamice a los otros en este peregrinar con Jesús.

Par Luisa Fernanda Arroyave Vélez o.p. 14 juillet 2018 à 16 h 22 Répondre à ce commentaire

Merci à tous ,
Monette , Florine , sans cette Lumière , notre rayonnement peut s'éteindre , il suffit
juste d'aimer , de partager , de donner , de consoler , d être consoler , mais j'en suis
certaine , le soutien vient de Dieu , par la grâce du Verbe , l'église en Est le Rayonnement
au travers de ces témoignages , ces commentaires , il y a tant et tant d' amour , de
recherche de vérité , bonne continuation à tous ,et surtout merci d'exister en Dieu.
Cela nous rassemble pas à pas ...VISIBLE et Invisible ...en union de prière .

Par fred 14 juillet 2018 à 15 h 03 Répondre à ce commentaire

Ce que j'ai fait de plus bête-entre autres-, dans ma vie, ça a été d'essayer de convertir les gens en pensées., en paroles, par actions ou par ma manière de vivre. Je réalise que depuis que j'ai retrouvé la foi-il y a longtemps-, toute ma vie, tous mes désirs ont été orientés vers ce seul but. Aujourd'hui je comprends combien de belles occasions de partage, de gentillesse, d'ouverture aux autres j'ai perdues. D'humilité aussi et de questionnements sur ma foi, au moment où je réalise aussi qu'elle pourrait bien n'être qu'une croyance comme les autres.

Par Lorette 14 juillet 2018 à 13 h 43 Répondre à ce commentaire

Lorette ,
une croyance comme un'autre , non , car chaque croyance à ces 'idées , il y a quelques années j'avais liè amitiè avec une personne d'un'autre croyance , quand j'ai appris son décès , j'ai pleuré , et ceux de sa croyance , m'ont demander pourquoi ?
Ils m'ont dit qu'eux une fois mort , il n y avait plus rien , j'ai pleuré deux fois plus .

Par fred 16 juillet 2018 à 18 h 59

Ma chère Fred,
Comme d'habitude vous tapez dans le mille. Comment vous remercier? Ce n'est pas la première fois que le Seigneur m'envoie une parole par vous. J'attends de remonter la pente et de retrouver une foi épurée peut-être. Plus humble? Pour l'instant c'est la ténèbre.
Bien cordialement.

Par Lorette 17 juillet 2018 à 12 h 56

HYMNE : COMMENT ES-TU FOYER DE FEU
Syméon le Nv. Théo (adapt. J.F Frié) — Levain

Comment es-tu foyer de feu
et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au cœur
et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
le courage dans les larmes !

Par Hymne 14 juillet 2018 à 6 h 21 Répondre à ce commentaire

Il est bien de terminer ce cheminement avant la pause d’été en méditant sur la lumière ! Que cette lumière que chacun porte accompagne tous les internautes en particulier les malades, spécialement Brig, qui nous apporte sa lumière et l’espérance qui souvent ranime ma foi parfois vacillante!
À tous, internautes et frères et sœurs Dominicains je souhaite un été lumineux.

Par Binôme 14 juillet 2018 à 0 h 56 Répondre à ce commentaire

Mon commentaire d'hier était fade et sans saveur. pourtant j'ai bien écouté la retraite.......
Jésus donne mission à ses disciples "vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde"
La lumière rend visible, sans la lumière nous sommes dans les ténèbres
Nous ne pouvons voir les visages de nos frères, la création. J'en veux pour preuve, j'ai beaucoup de mal à percevoir cette lumière dans l'instant présent, ma vision est moins lumineuse.
Je suis comme cette veuve qui "a donné sa vie" en mettant ses deux piécettes tout ce qu'elle avait pour vivre "personne n'a vu son geste, mais le Christ s'en est aperçut, cette lumière intérieure. cette générosité. En vivant les Béatitudes, nous pouvons apporter la joie, la paix, un peu de réconfort,

"Merci Seigneur pour le grand pape Jean-Paul II. Témoin de ton amour pour toute une génération.

Merci Seigneur pour le sel et la lumière. Le sel qui donne le bon goût, et la lumière qui rend beau tout ce qu’elle éclaire.

Merci Seigneur pour les témoins que tu as mis sur notre route. Ces hommes et ces femmes qui nous ont donné envie de croire et de faire le bien.

Seigneur, à notre tour nous voulons être sel de la terre et lumière du monde. Pour que le monde croit que tu es notre Père, et que tu nous aimes."
Amen.

Par Suzelle 13 juillet 2018 à 22 h 39 Répondre à ce commentaire

Chère Suzelle,
avant que nous nous séparions pour quelques semaines,
permettez-moi de vous dire ceci :

Déposez-vous, déposez votre fatigue.
C'est le moment.
Déposez votre fatigue devant le Fils.
Elle est dans le joug que nous propose le Fils.
N'en soyez pas désolée. Il la porte avec nous.
Il est heureux de nos joies,
il est également avec nous dans le mystère de nos peines.

Bonnes vacances, à vous et à tous !

Par Paul (Belgique) 14 juillet 2018 à 10 h 32

Suzelle, comme notre prière et notre cheminement avec Jésus vers le Père ne sont pas en vacances, soyez assuré de notre prière et notre amitié, fraternellement kat
Brig, nous pensons très fort à vous, que notre prière te soutienne dans ta maladie, une toute grosse bise, kat

Par Kat 14 juillet 2018 à 12 h 37

merci à tous et toutes de vos témoignages, tous éclairent une facette de ce message- les Évangiles- à nous destiné . Quelle lumière pour l'homme d'aujourd'hui ? quelle lumière alors que nous connaissons mieux qu'auparavant -mondialisation et internet obligent- tous les dangers auxquels nous les êtres humains devront répondre dans les années qui viennent et cela sur cette planète qui connait une accélération en tout : démographie-consommation-recherches- destructions - constructions- Etats fondés sur le droit - Etats de Désordre, comme si les avertissements des prophètes comme jadis, n'arrivaient pas à se faire entendre , oh je l'espère, je l'espère le bien, la lumière des justes fait moins de bruit que les tonitruements des injustes

Par Godelieve 13 juillet 2018 à 22 h 38 Répondre à ce commentaire

Mon message n'était pas terminé. Je disais qu'il y a des personnes profondément athées qui font le bien, nous le savons tous. Prouvent-ils le Royaume sans le savoir ? En tout cas, leur intention n'est pas là. Tout cela m'interroge.

Par PASQUIE Claire 13 juillet 2018 à 20 h 15 Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire. Ce qui m'interroge encore c'est qu'il y a des personnes parfois profondément athées

Par PASQUIE Claire 13 juillet 2018 à 20 h 09 Répondre à ce commentaire

Frère Cyrille-Marie, à l'affirmation "Vous êtes la lumière du monde" vous dites "cela ne marche pas toujours". Qu'en savons nous ?
Claire, ma petite sœur (elle avait 88 ans et moi 90) vient de décéder dans une maison de soins palliatifs. Sous morphine, elle n'avait que quelques instants de lucidité. Le médecin (qui dit ne pas croire en Dieu,) a rapporté, qu'alors qu'il la faisait changer de chambre pour ses derniers instants, elle lui aurait demandé "où m'emmenez vous ?" Pris de court il aurait répondu "voir Jésus". Elle lui aurait rétorqué "je prierai pour vous."

Personnellement, je pense que ce médecin, que je n'ai jamais vu, est plus préoccupé de la transcendance divine que ce qu'il en dit et que cet épisode lui restera présent.

Pour lui, Claire a été "la lumière du monde" On ne sait jamais si l'on est ou non la lumière du monde pour quelqu'un que l'on n'a peut-être jamais vu.

Par DELORME MARIE 13 juillet 2018 à 18 h 38 Répondre à ce commentaire

Merci et bonne vacance à tous, que votre route soit comme tel est le dessein de Dieu.

Par Josyré 13 juillet 2018 à 18 h 35 Répondre à ce commentaire

C'est vrai que entre chrétiens déjà ce n'est pas évident de vivre cela dans une société laïque ; il y faut k'aide joyeuse de cette paoximité avec le Dieu dans la prière et le moyen de voir les autres avec bienveillance et amour !
Mais il est vrai aussi que dans sa propre famille, au milieu de tant de défits, de difficultés, d'abandons et d'épreuves pour la foi, c'est dur de voir par exemple ses enfants ou ses petits enfants tenus loin de la rencontre guidée en Eglise.
Priez pour ma famille pendant ces vacances et soyez asurés de ma prière pour vous aussi.
Bonnes vacances

Par E'moi 13 juillet 2018 à 18 h 16 Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite bonne vacances et faites briller vos lumieres
Amicalement

Par jnc 13 juillet 2018 à 17 h 26 Répondre à ce commentaire

Nous avons chacun, chacune une perception qui est marquée par notre personnalité, elle-même, façonnée par notre vécu. Lorsque notre foi est vive, que notre relation avec le Seigneur est vivante, la joie qui nous habite est la joie profonde, intérieure ; elle est présente malgré les difficultés, la souffrance ; et c'est cette joie qui est perçue et qui fait dire quelquefois à ceux que nous rencontrons : tu es lumineuse !
Merci, frères pour ce parcours et vivement le 3 septembre : bonnes vacances !

Par colette 13 juillet 2018 à 16 h 27 Répondre à ce commentaire

C'est vrai, Frère Cyrille: pour les jeunes, ces rencontres comme les camps scouts ou autres "temps forts", sont un aperçu du Royaume, qui permet à chacun de découvrir que c'est possible, d'apprendre comment c'est possible. Reste à en vivre dans la monotonie du quotidien ou à allumer dans ce quotidien une flamme qui l'embrase. Je pense aux jeunes, comme Etienne Villemain qui a fondé les maisons Lazare: c'est le Royaume en oeuvre, essayé et adopté!
Bonnes vacances!

Par Brigitte Le Ninivin 13 juillet 2018 à 15 h 18 Répondre à ce commentaire

Excusez-moi, frère Cyrille mais je trouve cette constatation bien rapide, trop facile : "Pendant trois semaines, ils vivent à fond l’amour de Dieu et du prochain et font ainsi l’expérience du Royaume".

Par Esperanza 13 juillet 2018 à 13 h 03 Répondre à ce commentaire

Je suis désolée de faire une critique, mais l'exemple d'un camp scout n'est pas très parlant. Si je veux témoigner, c'est en montrant que je vis simplement, que je suis joyeuse. il faut quand même faire attention. La joie n'est comprise pas toujours bien comprise. Je pense qu'il vaut mieux, je dirai d'une façon triviale, montrer qu'on prend la vie du bon côté. La joie, c'est la bonne nouvelle, si je vis parce que j'ai entendu la bonne nouvelle, mais c'est qu'il faut. Donner envie aux autres d'essayer, ils adopterons s'ils trouvent eux aussi la joie.

Par MARIE 13 juillet 2018 à 12 h 31 Répondre à ce commentaire

Chers amis,
permettez-moi de partager modestement ceci ensemble :

La nuit, tout est sombre.
Le jour, tout est visible.
On ne voit pourtant pas le rayon lumineux du soleil.
on ne voit que ce qu’il éclaire.

Nous sommes la lumière du monde, nous a dit le Fils.

Mais en haut de la colline, j’ai un peu le vertige.
Je connais trop bien mes fragilités,
mes peurs, mes désillusions et mes révoltes,
et le souvenir de mes souffrances passées.

« Rappelle-toi, mon enfant,
même si, parfois, tu brilles joliment,
même si, souvent, tu fais bien des efforts,
rappelle-toi que tu n’es pas la source de cette lumière.
Tu risques de t’épuiser en vain.

Mon Fils est venu partager la Lumière avec vous.
Ma Lumière est faite d’amour, de partage et de pardon.
On ne la voit pas, on ne peut pas la mesurer.
Mais elle éclaire le cœur du monde.

Le Fils est avec vous, aujourd'hui,
pour vous donner la force dont vous aurez besoin.
Il est là, Il est l’amour, Il est le pardon.
Il est la Vie que vous partagez ».

Il est présent, jusque dans le temps de repos
que nous allons partager dans notre petite église cybernétique…
à partir d’aujourd’hui jusqu’au 03 septembre.
Merci, chers frères Dominicains.

Bonne journée à tous, vraiment.

Par Paul (Belgique) 13 juillet 2018 à 10 h 50 Répondre à ce commentaire

Merci Paul pour votre poème sur la Lumière et sur sa source qui conduit au Royaume.
Prions les uns pour les autres pour que nous devenions ‘’veilleuse’’
Merci à nous Frères Dominicains de nous donner envie de vivre le Royaume d?s maintenant. Je vous souhaite à tous de très bonnes vacances et à la rentrée
Nanet

Par de Laubier 13 juillet 2018 à 19 h 33

« « En voyant ce que vous faites de bien, les hommes rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. » Comme si ça marchait à tous les coups ! »
Ainsi donc, cher frère, vous remettez en cause la PArole de votre Dieu?!...
peut-être que c’est vous, cher frère, (mais vous n’êtes sans doute pas le seul), qui ne voyez pas bien de quelle façon les hommes rendent gloire à Dieu... parce qu’ils ne disent pas : « Seigneur, Seigneur... »

Par Isabelle 13 juillet 2018 à 9 h 30 Répondre à ce commentaire

Merci frère Cyrille-Marie pour votre méditation : simple et claire, mais pas facile; Je garderai en mémoire votre slogan de publicité. Merci

Par Aline 13 juillet 2018 à 9 h 09 Répondre à ce commentaire

Vivre le Royaume des cieux, avec la vision du cœur, invisible à la vue mais parlante à nos esprits.

Prière de ce jour,
Bonne journée.

Par Florine. 13 juillet 2018 à 8 h 30 Répondre à ce commentaire

La lumière ne grimpe pas toute seule sur le lampadaire, elle s'y retrouve sans l'avoir cherché, parce qu'on l'y a placée. Et ce n'est bien souvent pas une position confortable, c'est même le meilleur endroit pour se faire caillasser. Elle dérange, parfois, cette lumière. Elle révèle ce que l'on a du mal à voir en face, et qui pourtant est le lieu qu'il faut creuser, explorer à la lumière de Dieu, avec celui qui est "la vraie Lumière" (Jn 1,9). Comme Jean "était là pour rendre témoignage à la Lumière" (Jn 1,8) ainsi sommes-nous sur le lampadaire. Lumière qui, parfois, se donne à voir en nous, à travers nous.
"Son éclat est pareil au jour, des rayons jaillissent de ses mains, c'est là que se cache sa force" dit le prophète Habaquq (3,4). Des mains percées par les clous. N'est-ce pas aussi à travers notre chair percée, fragile, blessée que sa lumière peut le mieux rayonner?
Elle n'est pas facile à regarder, cette lumière. La blessure fait peur, trop concrète, trop crue. Pour certains, c'est insupportable. Ne pourrait-on avoir la décence de cacher cette chair abîmée? La garder sous un voile pudique de pénombre, "sous le boisseau". Mais non. Témoigner n'est pas cacher un corps, une chair défigurés, c'est montrer son vrai visage, dans la lumière de Dieu. En révéler avec lui sa véritable beauté. Improbable, paradoxale.
La lumière du monde n'est pas les feux de la rampe. Elle est la vie avec Dieu que rien ne peut empêcher, arrêter.
Merci beaucoup fr Cyrille-Marie! Bel été à tous!

Par Audrey 13 juillet 2018 à 7 h 40 Répondre à ce commentaire

Merci frère Cyrille-Marie pour votre méditation si concrète qui donne envie de mettre en pratique le Royaume, en tout cas d'essayer!
Dommage Audrey que vous mettiez votre "plus"... vous êtes trop abstraite et cela noie le beau commentaire de frère Cyrille... en tout cas, c'est mon ressenti...
Je vais essayer de "vivre le Royaume des cieux" dès à présent pendant cet été... essayer, avec ma bonne volonté!
Bel été à tous et toutes et faisons avancer le Royaume tout doucement, simplement, avec confiance et espérance!

Par GM 13 juillet 2018 à 8 h 42

Merci Audrey, OUI vraiment merci pour vos méditations..
.Même si elles ne" parlent "pas à tous les internautes (!!) elles m'ont souvent aidée ...
surtout ne vous empêchez pas !

Par Monique 13 juillet 2018 à 12 h 01

Un grand merci Audrey, chaque matin avec mon époux, nous lisons votre commentaire qui complète si bien la méditation du frère car il se réfère toujours aux textes de la bible!
Si j'ai bien compris Paul, il y aura une pause dans "Mathieu pas à pas", aussi je vous dit déjà à tous un grand merci, chacun, à sa façon, éclaire mon chemin si sinueux, vers la Lumière et l'amour du Père et de tout mes frères en Jésus, souvent je me sens porté par notre petite communauté d'internautes. Amicalement, kat

Par Kat 13 juillet 2018 à 16 h 37

Merci beaucoup, Monique, Kat! C'est toujours un bonheur de vous lire et oui, elle nous porte cette communauté d'internautes, et elle nous portera encore!
Cher(e) GM, vous savez, je n'essaie pas de "mettre un plus". Il me semble que le but d'une méditation est de faire réfléchir en éclairant un texte biblique, d'inciter à méditer à son tour. C'est simplement ce que je fais chaque fois qu'une méditation nous est proposée. Je la laisse m'ouvrir de nouveaux horizons, et j'écris ce qui me vient sur le clavier. Rien de plus.
Ce lieu est un lieu de partage et chacun y écrit selon son cœur. C'est un cadeau merveilleux que nous font là les dominicains et toute l'équipe de RdlV! Un immense merci à chacun d'eux pour tout ce qu'ils nous apportent tout au long de l'année, et plus particulièrement pour ces dernières semaines "pas à pas". Je ne saurais trouver les mots pour dire comme elles m'ont portée! Merci est bien trop peu, mais il vient du fond du cœur.
Je vous souhaite à tous un magnifique été! Dans la lumière, à Sa lumière...

Par Audrey 13 juillet 2018 à 18 h 54

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Elle était au commencement avec Dieu.

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.


La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. Mais à ceux qui l'ont reçue ...le voilà le don de Dieu ...

Par fred 13 juillet 2018 à 6 h 20 Répondre à ce commentaire

Fred,

Votre vision est très bien dite.

Bonne journée.

Par Florine. 13 juillet 2018 à 8 h 35

Fred, cela est bref mais très "lumineux", merci à vous
très belle journée!

Par monette 13 juillet 2018 à 15 h 00

La parole de Dieu c'est Jésus qui est venu nous la transmettre .
Merci pour le OUI de Marie . quelle nous aide
a dire oui a cette parole , a reconnaitre cette lumière qui luit malgré nos ténèbres .
Confions nous a Marie que Jésus nous a donné pour mère .
Prions la, soyons sur quelle montre le chemin qui nous conduit toujours à Jésus
Merci a tous
A tres bientôt .

Par renaud 16 juillet 2018 à 0 h 00
voir tous les commentaires

Souhaitez-vous lancer le player audio ?