Évangile selon saint Matthieu chapitre 8, versets 23-27

La tempête apaisée

23 Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent.
24 Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait.
25 Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. »
26 Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.
27 Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

Évangile selon saint Matthieu chapitre 8, versets 23-27

Quel bruit fait la peur ?

précédente suivante

Jésus est là dans la barque ballotée par les vents et submergée par la mer. Pourtant ni le fracas des vagues qui s’abattent sur le pont, ni même le bruit sec des voiles giflées par le vent ne réussissent à le réveiller. Il dort. Sans doute épuisé par des semaines de prédication itinérante.
Ce qui va le réveiller, c’est la voix angoissée de ses disciples. Ils ne crient même pas, ils prient : « Seigneur, sauve nous ! » C’est cette prière angoissée qui le réveille. C’est la peur de ses disciples qui le réveille. Parce que la peur fait beaucoup plus de bruit que la tempête et que la mer. La peur est un bruit qui ne se raisonne pas, et qui résonne à l’infini. Elle est un bruit qui se nourrit de tous les autres pour les amplifier, les démultiplier et finir par les couvrir tout à fait.
La peur est un bruit suffisamment fort pour réveiller Jésus. C’est une bonne nouvelle. Lorsque nous avons peur, Dieu nous entend. Mais le problème de la peur, c’est qu’elle nous empêche d’entendre, à notre tour, le doux son de l’espérance, la douce voix de la foi. Quand la peur fait du bruit, nous perdons tout contrôle, elle occupe tout l’espace et nous rend sourds à tout le reste. Alors nous sommes submergés par son brouhaha. Jésus va calmer la mer et le vent, c’est une image pour dire qu’il ramène la paix dans le cœur de ses disciples, mais il le fait d’une voix forte. Peut-être faut-il comprendre que lorsque la peur crie trop fort en nous, il nous faut hausser le ton et oser l’affronter : silence !



Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

27 commentaires

El miedo es el arma más poderosa para destruir el hombre y la sola manera de vencerlo es desde el interio de cda uno. Pero he ahí otra realidad muy poco el hombre de hoy cultiva la vida interior que nos hace fuertes en todas la situaciones que infunden miedo.

Desearía que algún día mis comentarios tuvieran un eco. Dónde y caundo no lo sé. Cuando tenía 16 años hice grandes esfuerzos personales para comuniarme con los otros en francés ahora quisiera que otras personas que hablan español se comuniquen conmigo. Merci pour répondre a ce désir . A bientöt.

Par Luisa Fernanda Arroyave Vélez o.p. 2 novembre 2018 à 17 h 03 Répondre à ce commentaire

Oui la peur rend sourd. Le cancer à qui j’aI dit oui, non par résignation mais par amour de Jésus, vient parfois m’infliger de violentes douleurs que les antalgiques calmes difficilement. Dans ces moments là la prière est difficile à inclure. Alors cette surdité, je la connais.
Merci infiniment. Aidez moi par votre prière !
Geneviève

Par MEURS 29 octobre 2018 à 11 h 32 Répondre à ce commentaire

Oui la peur fait beaucoup de bruit ... elle empêche d'écouter son coeur et aussi les conseils des autres qui veulent nous aider....
et à plus forte raison la voix du Seigneur qui vient à notre secours !!!
Seigneur aide moi à crier plus fort que la peur pour la surmonter et pouvoir t'écouter !!!
MERCI Seigneur !!!

Par Cl@udio 23 octobre 2018 à 21 h 10 Répondre à ce commentaire

Je m'imagine que ce passage de saint Mathieu conviendtrait pour accompagner mon
passage à l'autre rive.
que de peurs inutiles qui nous empêchent d'entendre la voix du Christ.
merci pour ce message d'espérance.

Par Elsa Symoen 23 octobre 2018 à 19 h 25 Répondre à ce commentaire

Lorsque nous avons peur, Dieu nous entend. Elle nous empêche d’entendre, à notre tour, le doux son de l’espérance, la douce voix de la foi. Jésus ramène la paix dans le cœur de ses disciples,
Devant mes peurs, face à des soucis, apprends moi la confiance, à entendre la paix que tu procures au-delà de nos demandes. Merci Seigneur.

Par quinton 23 octobre 2018 à 17 h 37 Répondre à ce commentaire

Merci ,comme il est juste ce commentaire,combien nous sommes figés par nos peurs de toutes sortes,peur de l'étranger,peur du jugement des autres,peur de risuer notre vie,,peur de soit même,et peur de ne pas être aimé,,de ne pas aimer avec justesse,peur de la mort ..Seigneur accorde moi la confiance.Amen

Par Bernadette Delrieu 23 octobre 2018 à 10 h 02 Répondre à ce commentaire

merci par cette méditation, la peur est une montagne que l'on ne peut déplacer, la prière nous aide à la déplacer et nous libère, après avoir fait le chemin de la confiance en dieu et dans les prières que nous lui adressons avec foi, la main de Jésus nous attrape et nous sort de cette peur, torpeur, pétrification.
Jésus m'a souvent attrapée la main, avant que le mal me fasse tomber dans le précipice de la peur panique, il m'a permit de faire face aux tourments comme cette tempête sur ce lac ou Jésus dort et ses disciples ont peur.
l'amour du seigneur est si grand que tout est possible dans notre foi face aux difficultés on arrivera à les affronter car le seigneur est avec nous
je te rends grâce seigneur pour ton amour infini et ta grande miséricorde amen

Par Leelou 22 octobre 2018 à 23 h 13 Répondre à ce commentaire

Jésus est dans notre vie (notre barque) qu'il vente, qu'il pleuve...Par tous les temps, Il est là. Et cette permanence d'amour est une force pour chaque instant...On nous explique qu'il y a 365 fois dans la Bible cette invitation "Ne crains pas", sous-entendu "Je suis là"? Notre confiance en cette promesse est-elle réalité? Notre foi se base t-elle sur le sens de Emmanuel " Dieu avec nous"? Et si nous cherchions les situations où la paix s'est invitée dans notre vie? et comment? un tel "travail" de recherche nous conduirait-il à constater combien cette Parole de Jésus: "Je vous donne ma paix" est vérifiable dans notre quotidien? qu'il s'agit d'une vraie promesse?

Par Emma 22 octobre 2018 à 22 h 33 Répondre à ce commentaire

Jésus va calmer la mer et le vent, c’est une phrase pour dire d'abord qu'il calme réellement les éléments déchaînés parce qu'il est Dieu, et ce peut être employé comme image pour dire qu’il sait ramener la paix dans le cœur des disciples que nous sommes.

Par Xphoros 22 octobre 2018 à 22 h 22 Répondre à ce commentaire

Merci frère Jocelyn, merci à toi aussi Audrey.
La peur vient souvent de notre manque de foi, de confiance, d'abandon.
Le Seigneur est dans la barque, il dort, mais il est bien présent au milieu d'eux. Les disciples ont manqué de confiance parce qu'ils il n'avaient pas compris qui Il était vraiment, que rien ne pouvait lui résister, ni tempête, ni les flots en furie. Nous-mêmes, dans la peur, l'angoisse, nous oublions qu'il peut tout; qu'il répond toujours à notre appel, à notre détresse. Comme les disciples interpellons-le : Seigneur, sauve-nous ! nous périssons. Le Seigneur interpellera le tumulte de nos coeurs et le calme se fera en nous. Comme aux disciples, il nous dit : Pourquoi avez-vous peur, hommes de peu de foi ?
La peur nous angoisse, nous empêche d'être objectif, elle nous paralyse, elle nous enferme dans son tumulte. Mais Jésus, même s'il paraît dormir, veille sur chacun de nous.
Le Seigneur éprouve notre foi, afin de la fortifier en manifestant sa puissance et sa bonté en son temps, pour nous faire avancer, progresser dans la confiance en son amour.
Vos paroles, cher frère, me réconfortent : crier plus fort que la peur : Silence !
Merci à tous pour vos commentaires, bonne nuit dans la paix de Dieu.

Par Marie Jeanne 22 octobre 2018 à 21 h 57 Répondre à ce commentaire

Bravo et merci. C'est exactement ce que j'aime entendre, qui fait réfléchir et que je puis réaliser chaque jour

Par Godelieve 22 octobre 2018 à 21 h 41 Répondre à ce commentaire

"Quel bruit fait la peur ?
La peur, pour moi, c'est une chanson… mais certains peuvent trouver que ce n'est que du bruit.
Un bruit suffisamment fort pour réveiller Jésus? Je ne sais pas.
En tout cas, le calme est revenu, la tempête a cessé… même si j'écris encore et encore, une symphonie inachevée...

Par & 22 octobre 2018 à 21 h 22 Répondre à ce commentaire

la peur , reste ce que nous en faisons , c'est sans doute pour cela que Jésus nous dit de ne pas avoir peur . Gens de peu de foi , ce n 'est pas une réprimande , mais un moyen
de ne pas oublier que ce n'est pas un Esprit de crainte que Dieu nous à offert .
la peur sous toutes ces formes à exorciser , et pour l'affronter Jésus à été jusqu'à donné
sa vie , or on dit de Lui , qu'Il n 'a laissé rien d 'écrit ! Pourtant Il est Le Verbe fait Chair ;
Sa Parole est vie , plus encore elle est promesse éternelle . Qui fait peur? l'homme :où Dieu.
on m a appris à avoir dés l'enfance peur , par exemple les contes de fées .
Puis il y a les guerres la vision en est atroce , mais le vivre c'est ; terrifiant .Alors parfois on y peut rien , comme les trois enfants dans la fournaise , il faut comme Jésus affronter comme des agneaux ce qui peut être anéanti , de la vie à la mort , entre il y a des chemins qui nous racontent un exode .Un chemin de croix , la passion que Jésus à vécu une fois pour toutes , pour dire ; j'ai vaincu la mort .je pense à l 'Esprit
du Seigneur , sa force , mais surtout au delà de tout e qui se dit , fait , Dieu est amour .
courage j' ai vaincu le monde , c'est dire aussi qui regarde vers Lui resplendira .Il à pris nos souffrances , pour nous enseigner à aimer et avoir du courage s'entraider , et à consolider les liens d'amour , le stress tue , qui l'instaure ,?la foi sauve , elle aide , elle croit tout , merci
frère Jocelyn . Ba ; 6 .6.

Par fred 22 octobre 2018 à 20 h 37 Répondre à ce commentaire

L a peur c'est quelque de terrifiante qui nous empêche de vivre, quelque fois j'ai la peur: de parler peur de dire ce que je pense, peur du noir, peur de ce qui arrivera etc....
toutes ces peurs ne viennent pas de dieu.
Seigneur aide moi à avoir confiance et augmente ma foi.

Par GRANVILLE 22 octobre 2018 à 19 h 33 Répondre à ce commentaire

C'est une parole de réconfort Frère Jocelyn que vous nous donnez là!
et je vous en remercie!
Je suis souvent dans la peur et les angoisses en ce moment, et dans la solitude du quotidien, c'est difficile de faire face!!
mais je suivrai votre conseil!
fraternellement,
Chantal

Par chantal 22 octobre 2018 à 19 h 08 Répondre à ce commentaire

Bonjour à chacun et chacune de vous. Je vous suis depuis la reprise des méditations, mais à une cadence au ralenti. Enfin je vous rejoins et j’en suis très réconfortée.
L’inquiétude, la peur m’accompagnent depuis un bon moment : examens médicaux divers afin de trouver le ou les problèmes de base. Alors mon imagination s’emballe et je tente de calmer ma tempête intérieure. Alors je prie : « Jésus je te donne tout ce brouhaha en moi, fais de moi tout ce que tu veux, mais, s’il-te-plait, met du calme en moi. » Et je retrouve un état d’esprit qui me permet de fonctionner plus normalement, jusqu’à la reprise des questionnements.
Seigneur, augmente ma foi en ton agir. Je te confie toutes les personnes souffrantes ; viens mettre du calme et de ta paix dans notre monde.
Bonne journée à chacun.

Par Micheline (Canada) 22 octobre 2018 à 16 h 00 Répondre à ce commentaire

Bien chère Micheline, je suis heureuse de vous lire; j'ai bien pensé à vous et vous ai toujours portée dans ma prière. Je comprends ce que vous ressentez; je suis un peu comme vous. Il y a des maux qu'on n'arrive pas à guérir facilement, parce qu'il y a des blessures qui remontent souvent à l'enfance. C'est le cas pour moi.
Les médecins n'arrivent pas à trouver les bon remèdes; je n'arrive pas à retrouver le calme, la sérénité. Je suis angoissée. J'ai commencé une thérapie par hypnose pour expulser toutes ces angoisses, ces peurs que j'ai trop gardé en moi.
Chère Micheline, j'espère que l'on finira par trouver ce qui vous met dans cet état et qu'avec l'aide de Dieu, vous puissiez retrouver sérénité et confiance.
Je vous embrasse bien fraternellement

Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 22 octobre 2018 à 20 h 08

« Faire silence à notre peur… »

Je vous remercie, frère Jocelyn,
pour votre conseil si énergique.

Mais je ne crois pas que ma peur se taira pour autant.
Elle ira se cacher, pour un temps.
Elle ira même appeler ses sœurs,
dans mon esprit,
pour que je perde la trace de son origine.

Lorsque j’ai peur,
j’ai peur de perdre la vie,
j’ai peur de me sentir abandonné des autres,
j’ai peur de souffrir.
J’ai peur que Dieu me juge,
et qu’il me rejette.

Oui, frère Jocelyn, de temps en temps,
il est nécessaire de faire silence à notre peur,
lorsqu’il s’agit de survivre dans le monde.

Mais pour réellement guérir de cette peur,
j’ai besoin de me déposer humblement devant Toi, mon Dieu.

Le Fils vient alors à moi,
Il m’aime et cela me réchauffe.
Il me pardonne et je me sens plus léger.
Il m’appelle par mon nom,
et je peux me remettre en route.

Bonne journée à tous, vraiment.

Par Paul (Belgique) 22 octobre 2018 à 15 h 09 Répondre à ce commentaire

Merci Jocelyn pour cette méditation, j'aime beaucoup ta conclusion: Jésus ramène la paix dans le coeur de ses disciples comme il le fera quant il leur apparaitra après sa résurrection; Au fond quand je suis troublé ou en colère, le seul remède n'est il pas de s'interroger pourquoi cette peur et de se remettre dans les mains de Dieu.

Par Charlet 22 octobre 2018 à 11 h 22 Répondre à ce commentaire

Oui! SILENCE.....
richesse divine toute paisible qui imprégne ma nature trop impatiente,,portée à l'action extérieure.
Fais remonter ce silence vers Toi, Seigneur, en hommage d'amour et la tempête sera apaisée.
Catherine H.

Par hudelist 22 octobre 2018 à 10 h 09 Répondre à ce commentaire

Pourquoi craindre alors que nous savons que le Seigneur No Nous a di dde ne pas craindre. Jean Paul ll Nous a dit" ne ccraignez pas "

Par Delon Colette 22 octobre 2018 à 10 h 09 Répondre à ce commentaire

C'est un beau texte. Mais je pense qu'il y a plusieurs forme de peur': la peur devant un évennement soudain terrifiant qui fait appeler au secours; et la peur insidieuse on a peur de la vie au quotidien, du futur alors je crois que c'est là que la foi en Dieu et en Jésus va nous aider à vaincre cette peur avoir confiance mais parfois c'est très difficile. Et nous crions au secours comme les disciples l'ont faiit et nous ne comprenons pas toujours cette voix qui parle on fond de nous. Alors comment faire? Prier? Mais comment de quelle manière?

Par Charlette fourot 22 octobre 2018 à 10 h 03 Répondre à ce commentaire

Difficiles à comprendre cette Parole et ce commentaire : quel est ce ton à élever pour faire advenir le silence ? crier quand on est attaqué, crier, crier puis rien : celui qui nous voulait sans doute du mal, a fui. c'est le silence qui seul se fait entendre et prend de l'épaisseur, alors la joie profonde d'être en vie se ressent. Le sens de cette expérience m'interroge : Dieu qui vient à mon aide, qui m'a sauvé dans l'épreuve, le risque de la mort, qu'attend-t-Il de moi ? Quelle prière pourra rejoindre mes attentes pour répondre aux besoins du temps présent ? les vrais besoins. Colette

Par Colette 22 octobre 2018 à 8 h 57 Répondre à ce commentaire

J'ai souvent vécu cette peur qui me paralyse et m'empêche de vivre calmement et sereinement, cette peur n'est pas seulement néfaste pour moi mais pour ceux qui me sont proches et vivent avec moi, il m'a fallut le temps, de l'aide, de l'écoute de mon époux et surtout de moments de prière pour devenir sereine, appaisée et confiante dans le Seigneur et comme je l'ai déjà dit, je me répète souvent la phrase de Bonhoeffer :"je ne comprends pas tes chemins mais toi tu connais le chemin pour moi".
Merci frère Jocelyn, en union de prière avec tous et spécialement toutes celles qui sont en souffrance, kat

Par Kat 22 octobre 2018 à 8 h 54 Répondre à ce commentaire

Merci Fr. Jocelyn : " Jésus apaise la mer les vents " : Il apaise les cœurs meurtris.



Prière de ce jour.
Bonne journée.

Par craqueline. 22 octobre 2018 à 8 h 47 Répondre à ce commentaire

"Et il y eut grande tempête sur la mer, au point que le vaisseau menaçait de se briser. [...] Cependant Jonas était descendu au fond du bateau ; il s'était couché et dormait profondément. Le chef d'équipage s'approcha de lui et lui dit: "Qu'as-tu à dormir? Lève-toi, crie vers ton Dieu! Peut-être Dieu songera-t-il à nous et nous ne périrons pas." (Jon 1, 4-6). Un autre "signe de Jonas" (Mt 12,39) donné par Jésus que cette traversée?
"Et s'emparant de Jonas, ils le jetèrent à la mer, et la mer apaisa sa fureur" (v15). Hausser le ton face à la peur, se jeter à l'eau - car c'est Jonas qui, le premier, le suggère aux marins affolés (v12) - n'y a-t-il pas là une parenté? Car Jonas fuit, mais il sait qui est Dieu: "c'est Yahvé que j'adore, le Dieu du ciel qui a fait la mer et la terre" (v9). "Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent?" demandent les disciples. Et Jonas de répondre, à travers les âges, à travers les pages. Celui qui a fait la mer, la terre et les vents ne leur commande-t-il pas? Celui qui est à l'origine de toute chose, de toute vie et qui, en tout, veut la vie de l'homme.
Il y a risque à se jeter à l'eau. Risque de se voir englouti par les flots, les monstres qui les peuplent. De se voir, comme Jonas, 'cerné par l'abîme' (Jon2,6). "Mais de la fosse tu as fait remonter ma vie, Yahvé, mon Dieu" dit Jonas (v7). Quelle que soit l'épreuve, la mer à traverser, Dieu veut ma vie. Me veut en vie, avec lui. N'est-elle pas là, la foi?
Merci frère!

Par Audrey 22 octobre 2018 à 7 h 47 Répondre à ce commentaire

Nous nous agitons bien pour quellle raison? Pourtant rien de nouveau sous le soleil? Discernons et regardons devant: l’autre, l’etranger, le malade. Et c’est lui Jesus que l’on côtoie et nous permet de nous éloigner du bruit, de l’agitation.

Par LOEUILLE 22 octobre 2018 à 7 h 02 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires

Souhaitez-vous lancer le player audio ?