Évangile selon saint Matthieu chapitre 7, versets 15-23

Vrais et faux prophètes

15 Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu’au-dedans ce sont des loups voraces.
16 C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Va-t-on cueillir du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
17 C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre qui pourrit donne des fruits mauvais.
18 Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais, ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits.
19 Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu.
20 Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
21 Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.
22 Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
23 Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !”

Évangile selon saint Matthieu chapitre 7, versets 15-23

« Je viens faire ta volonté »*

précédente suivante

Pour entrer dans le Royaume, nous ne devons pas seulement dire « Seigneur, Seigneur » ; nous devons faire la volonté du Père qui est aux Cieux.
Pourtant, un peu plus tôt, Jésus avait appris à ses disciples à dire : « Notre Père qui es aux Cieux, que ta volonté soit faite ». Cette prière si fondamentale inclut donc une demande à Dieu : qu’il réalise sa volonté. Mais alors, qui doit faire la volonté de Dieu ? Nous-mêmes ou bien Dieu en réponse à notre prière ?
Il me revient cette maxime jésuite : « Agis comme si tout dépendait de toi, en sachant qu’en réalité, tout dépend de Dieu. »
Le Seigneur veut vraiment que sa volonté soit faite dans notre monde, que le Royaume des Cieux soit instauré, de plus en plus, sur la terre. Et c’est par nous que cela va se faire.
Le progrès du monde vers le Royaume se fait par l’action de l’humanité. Dieu n’est pas absent, bien au contraire ! Il agit sans cesse. Mais son action n’est pas toujours reconnaissable, car elle passe par les hommes, y compris, parfois, ceux qui ne connaissent pas Dieu. Cela nous donne une grande responsabilité. Chaque fois que nous disons : « que ta volonté soit faite », c’est comme une sorte d’exhortation que nous nous lançons à nous-mêmes.
Mais c’est aussi très libérant, car Dieu est plus grand que nos capacités ; il dépasse nos limites. Nous ne serons jamais capables d’accomplir exactement et totalement sa volonté pour notre monde. Qu’importe ! D’une manière ou d’une autre, cela dépend en fait de lui. Dans sa toute-puissance, il saura bien arriver à ses fins.


* Hébreux ch 10, v 7

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

42 commentaires

Pour ma part, il n'est pas tant question de faire la volonté de Dieu, d'ailleurs pouvons nous juger de ce qu'est sa volonté, que de le laisser agir en nous. Chacun de nous est son enfant bien-aimé, à ce titre, il nous fait grandir, et grandir l'humanité, avec ce qu'Il met sur notre chemin.
Mais sommes nous toujours prêts à accepter ce qui parfois nous semble trop difficile? Ne freinons nous pas des "4 fers" au lieu de LUI faire confiance dans les tourmentes de nos vies? "Seigneur s'il te plaît, que cette coupe s'éloigne de moi"...
Pour ma part, dans ces moments de grandes difficultés que je traverse, il me faut un temps avant de dire : oui ! bien sûr, TU ES MON PÈRE et alors que je te demande en œuf, tu ne peux me donner un scorpion, car tu m'aimes..... Alors, c'est vraiment avec TOI que je veux traverser les tsunamis de ma vie, ma main bien serrée dans la tienne. Oui, tu ne peux faire autrement que de me faire sortir des terres arides pour me mener vers de verts pâturages. Et si ce chemin me semble long, je dois garder confiance en toi dans la prière, car je sais que tu es là, tu mets sur ma route les personnes qui me donnent ce dont j'ai besoin au bon moment.
C'est pour cela que je te dis Merci Père, pour cette belle rencontre complètement inattendue, dans ce co-voiturage. Nous avons parlé de toi, notre Père, et j'ai repris courage.
Non pas Ma volonté Abba mais la tienne, car je sais que tu m'aimes, comme tu aimes chacun de tes enfants. Sentiment d'immense gratitude.

Par Marylise 16 octobre 2018 à 8 h 38 Répondre à ce commentaire

Pourquoi suis-je allée écrire que je n'aimais pas la poésie ? Petit mouvement d'humeur. J'aime les poèmes., pas tous. Par exemple celui-ci je ne l'aime pas. J'aime "si l'on vous dit que je suis mort" de ce même auteur. Quel hymne à la vie et à la joie de la foi ! Merci partage. Les poèmes que vous nous avez généreusement partagés m'ont beaucoup aidée. Je suis allée voir qui était ce Jean Debruyne. Quel type formidable ! Merci à tous et à toutes et pardon pour ceux que j'ai pu choquer.

Par Lorette 12 octobre 2018 à 10 h 05 Répondre à ce commentaire

Enfin n'empêche qu'il est quand même mort, même s'il y a une vie après la mort. C'est une vérité, la mort fait partie de la vie, qu'elle soit la fin de la vie ou juste un passage...

Par I. 12 octobre 2018 à 11 h 17

Je fais mienne l'exaltation du Père DEBRUYNE. Quelle belle ligne de conduite pour "s'habiller" pleinement de DIEU.

Par Annick 12 octobre 2018 à 9 h 15 Répondre à ce commentaire

Je déteste les fanatiques et les allumés me font de la peine.
Je préfère un libre-penseur à un fanatique et quelqu'un qui se tait à un poète.
Je préfère quelqu'un qui sourit à une huître qui se referme sur elle-même.
Je préfère quelqu'un qui doute à quelqu'un qui sait
Quelqu'un qui dit "peut être" à quelqu'un qui dit c'est la loi,
Quelqu'un qui questionne à quelqu'un qui répond
Et avec tout ça c'est moi qui prétends n'avoir pas de certitudes
Oui tout ce dont je suis sûre c'est que je n'aime pas qu'on m'assène ses certitudes.
C'est comme ça.
Ça, j'en suis sûre.

Par Lorette 12 octobre 2018 à 0 h 52 Répondre à ce commentaire

Au nom du Père, la main sur le front, je voudrais écrire Dieu sur tous mes rêves.

Je voudrais marquer Dieu sur toutes mes idées.
Je voudrais que la main de Dieu soit sur toutes mes pensées.
Au nom du Fils, la main sur le cœur, je voudrais dire Dieu.
Je voudrais chanter Dieu avec tous les mots de mon amour.
Je voudrais planter Dieu dans tous les jardins de ma tendresse.
Au nom du Saint Esprit, la main qui fait la traversée et le voyage depuis l’épaule jusqu’à l’autre épaule, je voudrais écrire Dieu sur tout moi-même.
Je voudrais m’habiller de Dieu de haut en bas et d’une épaule à l’autre.
Je voudrais que le grand vent de l’esprit souffle d’une épaule à l’autre, d’un bout du monde à l’autre jusqu’aux extrémités de la terre.
Amen.

Père Jean Debruynne (1925-2006)

Par Partage 11 octobre 2018 à 21 h 04 Répondre à ce commentaire

Merci, très belle prière !

Par monette 11 octobre 2018 à 23 h 10

Merci d'avoir eu l'idée de ce partage.

Par Esperanza 12 octobre 2018 à 15 h 16

"Notre Père qui es aux Cieux, que ta volonté soit faite"! Combien de jours dans une vie, l'avons-nous priée, parfois un peu machinalement, distraitement ?
sans trop penser aux conséquences. Accepter de faire la volonté de Dieu ?
Jésus lui-même à l'heure de l'agonie avait demandé : "Mon Père, si c'est possible que cette coupe s'éloigne de moi ! mais toute fois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. Mt. 26, 39.
Homme, comme nous, Il aurait aimé que cette épreuve lui soit épargnée, mais Il avait accepté de faire sa volonté. Il a demandé alors la force de réaliser ce
qu'Il avait promis : "Voici, je viens faire ta volonté" !
Et moi ? où en suis-je dans mon engagement ? suis-je assez forte pour accepter la volonté de Dieu, qui parfois nous fait verser des larmes amères ?
"Que ta volonté soit faite". Accepter de faire la volonté de Dieu, tout en sachant que sans Lui, nous ne pouvons pas y arriver. Cette prière nous appelle à accepter pleinement cette volonté et à faire de notre mieux pour qu'elle se réalise.
Frère Cyrille-Marie, merci pour votre méditation. J'aime bien cette maxime jésuite : "Agis comme si tout dépendait de toi, en sachant en réalité, que tout dépend de Dieu" !

Par Marie Jeanne 11 octobre 2018 à 19 h 11 Répondre à ce commentaire

Votre commentaire qui m'est doux à lire me fait penser à cette question qui me taraude dans la prière à Marie, quand nous disons PRIER pour nous. Que veux dire demander à Marie de Prier pour nous?
Cette question je me la pose souvent en tant que membre du Safed de ma paroisse
Merci d'éclairer ma lanterne!!!

Par POINTEAU 11 octobre 2018 à 17 h 43 Répondre à ce commentaire

Marie étant aux pieds de la croix ; Jésus nous l'a donné pour mère .
C'est notre maman du ciel . A une maman ont peut tout lui demander.
N' est elle pas la plus proche de Dieu . Elle ne garde rien pour elle , elle donne tout à son fils Jésus .
On peut tout lui demander . Après , que la volonté de Dieu soit faite .
C est toujours pour notre bien.
Marie - jo .

Par renaud 11 octobre 2018 à 22 h 10

Bonjour Cl@udio,

Vous qui avez du mal à dire toutes les phrases du Notre Père, je vous ai mis une réponse sous votre commentaire d'hier à 21 h.

Bien cordialement.

Par Lorette 11 octobre 2018 à 15 h 58 Répondre à ce commentaire

Je m'interroge, frère Cyrille-Marie, sur cette maxime jésuite
"Agis comme si tout dépendait de toi, en sachant qu'en réalité, tout dépend de Dieu".
Si je prends une décision que j'estime juste pour moi, comment puis-je savoir si c'est la bonne décision, si c'est cela que Dieu attend de moi ?
Puisque Dieu est au-dessus de tout, Dieu me connaît jusqu'au plus profond de mon âme,
moi, si peu à même de savoir ce qui est vraiment bon pour moi, parfois....
Prier et me mettre à l'écoute, écoute de ma propre pensée, ce que mon coeur me fait ressentir ?
Est-ce ainsi, en silence, que Dieu peut me mettre sur le bon chemin, qui est le sien et le mien ?
Que ta volonté soit faite ! Pour moi n'est pas une libération, mais une question, bien ou mal ?
Remettre tout entre les mains de Dieu, en fait, ce doit être cela ma réponse ?

Par monette 11 octobre 2018 à 15 h 01 Répondre à ce commentaire

Quelle est sa volonté?
Quel est ce royaume des cieux dont il est question?
Qu'est-ce qui nous permet d'interpréter la volonté de Dieu?
Comment discerner ?
Merci frère Cyrille de nous donner votre témoignage .

Par Manette 11 octobre 2018 à 11 h 02 Répondre à ce commentaire

Seigneur , je mets entre tes mains ma santé et la santé de miens. Je dois aller voir dans quelques minutes une assistante sociale pour demander de l'aide pour moi car j'accompagne mon mari âgé alcoolique qui perd de plus en plus la mémoire. Je suis fatiguée et déprimée et je voudrais pouvoir voyager à Noël , pour voir ma mère centenaire, dans mon pays d'origine.
Que ta volonté soit faite! Tu connais mes espoirs et désespoirs. Donne- moi la grâce de rester dans l'espérance et l'abandon pour ne pas fuir la réalité de ma vie et pour discerner ce qui convient à ma famille et surtout à mon couple.

Par Carmichico 11 octobre 2018 à 10 h 30 Répondre à ce commentaire

"Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu."
Ok, très bien, mais par qui est il coupé et jeté au feu?
Et qui juge que les fruits ne sont pas bons?
Dieu ou l'homme avec sa pensée condamnante?!....
Et ce feu quel est-il?
Celui qui brûle et détruit tout ou celui qui réchauffe? Ou encore celui qui brûle pour régénérer? Celui qui ne s'éteint jamais?... Et la liste n'est pas exhaustive...
"Méfiez-vous des faux prophètes..."
"de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera."

Par & 11 octobre 2018 à 9 h 42 Répondre à ce commentaire

« Que Ta volonté soit faite ».

Mon Dieu, qui peut Te comprendre ?

Tu récompense le dernier venu
autant que tous ceux qui vivent
depuis longtemps dans Ton Royaume,
et qui peut-être ne se réjouissent peut-être plus avec Toi
de Te voir accueillir et pardonner à tous ceux
qui se présentent humblement à la porte de Ton Royaume.

Car Ton incroyable Rêve s’étend à toute la Création.
Tu as même envoyé Ton Fils parmi nous
Pour nous expliquer, en mots simples :
- l'amour, le pardon et le partage -,
que Ta volonté n’est pas d’être obéi,
mais d’accueillir chacun de nous dans Ton Royaume.

Ton Fils a traversé la souffrance et la mort,
nos plus incompréhensibles mystères,
pour être avec nous en tout.

Son premier compagnon de route après Sa mort sur la croix
fut d’ailleurs un pauvre bougre
qui ne méritait plus rien aux yeux des hommes.

« Ce soir, tu seras avec moi dans le Royaume de mon Père ».

Père, qui peut Te comprendre ?

Bonne journée, chers amis.

Par Paul (Belgique) 11 octobre 2018 à 9 h 02 Répondre à ce commentaire

"faire la volonté de Dieu" Mais qu'elle est ta volonté , Seigneur ? celle des femmes mortes sous le couteau de la faiseuse d'ange? celle , encore humiliées par les paroles rapides d'une autorité en soutane ? les femmes à nouveau vilipendés, peut-être ,pour faire oublier l'action de ces mêmes hommes en soutanes qui condamnent vite sans chercher à comprendre ? où est la miséricorde infinie de DIEU? " faire ta volonté ,Seigneur , oui ta Volonté et pas la mienne" comme une prière, comme un appel ! pardonne nous d'avoir espérer en ce Pape, pardonne nous et tourne nos regards vers la Vérité, vers la bienveillance infinie du Seigneur " "Pardonnez leur , ils ne savent pas ce qu'ils font a dit le Christ sur la Croix..;;;; Pardonne leur et par don à chacun de nous

Par IDA 11 octobre 2018 à 2 h 05 Répondre à ce commentaire

Que ta volonté soit faite!....
Quand on pleure un enfant qui vient de mourir ...peut-on dire cela ??
Il arrive de ne pas prononcer cette phrase dans la prière du Notre Père
Si chacun en priant prenait conscience du poids des paroles et les approuvait toutes ...
Alors Seigneur aides moi à prier ton Père avec cette belle prière que tu nous as enseigné et en n' omettant aucun mot !
MERCI Seigneur !!!

Par Cl@udio 10 octobre 2018 à 21 h 15 Répondre à ce commentaire

Bonjour Cl@udio,

Il semble que le Notre Père de Luc - Luc, 11 ,1-4 ne mentionne pas la phrase " Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel".
Je vous le retranscris, tel qu'il a été dit dit à la messe d'hier dans toutes les églises du monde:

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (11, 1-4)

" Un jour, quelque part, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda: «Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l’a appris à ses disciples.»
Il leur répondit : «Quand vous priez, dites: “Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation.” »

Donc si vous n'arrivez pas à la dire quelquefois, sachez que peut-être Jésus lui-même ne l'aurait pas dite, si l'on en croit L'évangéliste St luc.

Cordialement.

Par Lorette 11 octobre 2018 à 15 h 52

Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l'ennemi et au vindicatif.
Merci frère Cyrille , votre commentaire , m'a fait penser au psaume 8.
on constate , ainsi
que l' exhortation que nous nous lançons à nous même reste ainsi toujours Une oeuvre
de Dieu , parfois nous ne le savons pas , mais quand on y pense , on peut alors dire :
C'est Dieu qui agit ! Quand à nos limites , le Seigneur est le seul qui peut nous donner des forces , une nouvelle énergie , de part le monde , oui cela dépend de Lui , donc
l'important c'est de faire selon Sa Parole ., sa volonté , un testament qui qui ne désire
que notre bonheur , et nous amener auprès de Dieu , si petite que soit nos oeuvres ,
c'est de Lui que tout nous vient , l'amour ne dit que la vérité ,
La bonté et la fidélité se rencontrent, La justice et la paix s'embrassent;
MERCI , pour la maxime , quand on s' engage pour Dieu , il faut Un corps et des membres , quand à l'Esprit de Dieu , notre amour sincère , FAIT DE NOTRE Père une
consécration sans limites ...secours de la miséricorde de Dieu;

Par fred 10 octobre 2018 à 21 h 00 Répondre à ce commentaire

"Que ta volonté soit faite" pour moi c'est dire à Dieu je suis a sa disposition, envoi moi sur le chemin que tu veux me voir prendre.
après mon parcourt pour préparer ma confirmation en tant qu'adulte après la cérémonie. je me suis tournée vers Dieu "je lui ai dis "seigneur je suis à ta disposition,
montre moi le chemin.
dans ma paroisse le curé avait plusieurs demandes les deux premières n'étaient pas
à ma porter à causse de ma santé ; mais la dernière était qu'il cherchait des catéchistes, je ne l'avais jamais fait, je ne savais pas si j'en étais capable et pour m'aider dans cette mission il m'a fait connaitre une personne qui ne compte pas ces efforts pour son prochain, elle a été mon guide et j'ai accompli avec elle des choses magnifiques (pour les enfants, pour les très grands enfants, nos ainé(e)s , elle a fait participer les enfants en les liants avec nos ainé(e)s
cela m'a forgée. aujourd'hui je suis dans une autre paroisse et je continue le kt mais je garde en moi le désir de faire rejoindre les générations entre elles par des actions avec les enfants, pour le moment c'est pas possible, mais le seigneur me donnera le top départ ! je sais que ce que Dieu veut pour nous c'est l'amour , la miséricorde, le pardon, le partage, etc ... alors je serai prête
leelou

Par Leelou 10 octobre 2018 à 20 h 19 Répondre à ce commentaire

bonjour
je souhaite que la réponse mes questions

Par Sakat 10 octobre 2018 à 20 h 17 Répondre à ce commentaire

Le Seigneur fait appel à notre cœur profond : lieu où Dieu réside en nous. Dire : "Seigneur, Seigneur sans être vrai, dans une parfaite confiance, demeurer dispersé et motivé par bien des choses futile, ce n'est pas faire la volonté de Dieu.

Par Fischer Maryse 10 octobre 2018 à 20 h 00 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette réflexion,bonne continuite

Par Claire Champagne 10 octobre 2018 à 18 h 59 Répondre à ce commentaire

Le pido al Señor,un corazón limpio para que todo mi hacer se constructor del Reino.

Par M.Eugenia HUETO SAINZ 10 octobre 2018 à 18 h 51 Répondre à ce commentaire

"mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux". cela dépend en fait de lui. Dans sa toute-puissance, il saura bien arriver à ses fins. Seigneur donne-moi un coeur grand ouvert pour te laisser agir par et avec moi

Par quinton 10 octobre 2018 à 15 h 40 Répondre à ce commentaire

L'image des arbres, me fait penser aux arbres dont les branches craquaient sous le poids de leurs fruits, mais qui malgré tout ont permis une bonne récolte. La branche à terre a continué avec son peu de sève à nourrir les fruits. L'homme lui aussi plie sous le poids de ses fautes, puis sa conscience, sa foi et le souffle de l'Esprit Saint, telle la sève de l'arbre, lui redonnent des forces pour se relever et poursuivre le chemin à la suite du Christ et faire la volonté de Dieu, il y a des chutes qui permettent de grandir et d'être plus fort.
Bonne journée à tous
Blandine

Par CHAUDEY BLANDINE 10 octobre 2018 à 14 h 26 Répondre à ce commentaire

Une curieuse attitude fréquente : parler de la volonté de Dieu seulement quand ça va mal, "se résigner " alors à cette volonté … L'Esprit-Saint éveille un autre dynamisme !

Par MARIE THERESE COURCOUL 10 octobre 2018 à 12 h 44 Répondre à ce commentaire

Très important ce commentaire, le progrès du monde se fait par l'humanité et parfois par ceux qui ne connaissent pas Dieu. Nous devons accueillir comme résultant de la volonté de Dieu, ce qui n'émane pas d'incroyants, mais qui font néanmoins sa volonté. Nous n'avons pas le privilège de réaliser le dessein de Dieu. Soyons humbles.

Par MARIE 10 octobre 2018 à 10 h 51 Répondre à ce commentaire

Merci Marie! oui, que notre humanité " progresse", comme vous dites, c'est cela l'essentiel... ce n'est pas d'appartenir à telle ou telle religion...avec ou sans religion, si le "combat" de l'homme est de participer à plus de paix, de justice, d'amour....là est l'essentiel, non? Il est bon de savoir reconnaître que cela ne "passe" pas forcément par des personnes se réclamant de telle ou telle religion... et qui sont, pourtant de "bons samaritains"...Belle journée Marie!

Par Emma 11 octobre 2018 à 10 h 54

Apprends moi Seigneur à faire la volonté de Dieu

Par Delon Colette 10 octobre 2018 à 10 h 40 Répondre à ce commentaire

Seigneur, sur des prés d'herbe fraiche tu me fais reposer.
J'ai besoin de paix, de sérénité. Oui seigneur je sais que je dois être prudente.
Je te demande l'esprit saint qui coordonne mes actions, sans cesse tu nous mets à garde, nous pousse à la vigilance, oui je veux faire ta volonté, mais que l'esprit saint me supplée car l'on a besoin de vivre en sérénité, dans ce monde troublé. Ce matin j'aurai préféré une prière à l'esprit saint, car l'esprit saint peut tout. C'est une personne, une force une volonté.

Par LONGCHAMPS Danielle 10 octobre 2018 à 10 h 31 Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup ces derniers versets 21 à 23.
Nul besoin de reconnaître Jésus vrai Dieu pour faire la volonté du Père, de Dieu. J'aime cet humilité de l'homme qui met quelqu'un, ici le Père, au-dessus de lui... Et s'il est Dieu lui-même, c'est encore plus parlant et libérant: ça veut dire qu'il existe quelque chose au dessus de lui... peut être juste l'amour, sans Dieu ni lois...
Et le verset 23, pour moi, laisse la porte ouverte à la Miséricorde, à la bonté de Dieu, d'un Dieu, autre que Jésus lui-même...
C'est très libérant et très ouvert à d'autres croyances, ou même à l'absence de foi...
Pour moi, c'est dans la même lignée que "Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font."
Mais dans toute religion, ce qui me rebute le plus, c'est l'adoration d'un Dieu, qu'il se soit fait homme ou pas.

Par & 10 octobre 2018 à 10 h 00 Répondre à ce commentaire

"ce qui me rebute le plus, c'est l'adoration d'un Dieu, " dites- vous ,extraordinaire &.
Et pourtant, c'est la première demande faite à Moïse.... comment y échapper???
Il faut en venir à se reconnaître comme " rien" , dira saint-Jean-de -la-Croix? C'est ça l'adoration...se reconnaître comme étant ce que nous sommes vraiment face à l'Absolu.
Mais AUSSI comme ayant du prix à SES yeux...parce que sa Volonté est de nous adopter comme ses fils , justifiés par Celui qui s'est fait homme.

Par Suze 10 octobre 2018 à 17 h 38

C’est votre foi, plus la mienne.
Et ça ne le sera probablement plus jamais.

Par & 11 octobre 2018 à 0 h 44

Merci Fr. Cyrille, je lis et relis avec beaucoup d'attention l'exposé de ce jour, sur " Je viens faire ta volonté". Un sens nouveau m'est apparu, ...Le progrès du monde vers le royaume se fait par l'humanité, Dieu n'est pas absent.

Ainsi l'humanité en chaque homme, contribue au tissage d'une société qui tendrait à devenir meilleur, humanité manifeste avec Jésus, notre Seigneur.
Il m'en coûte de le dire, ou de l'écrire, mais notre Foi doit s'accommoder, de l'humanité de ceux qui ne se reconnaissent pas en Dieu, mais qui sont des hommes de bonne volonté.
Prière de ce jour,
Bonne journée.

Par craqueline 10 octobre 2018 à 9 h 30 Répondre à ce commentaire

Quand nous disons que ta volonte soit faite n'est-ce pas aussi pour notre vie. Quand nous essayons de régler les problèmes seul sans nous en remettre à sa volonté nous nous prenons pour Dieu? Quand nos prières ne sont pas exaucées ? Sa volonté n'est pas la notre et il est très difficile de comprendre pourquoi. La volonté de Dieu pour le monde je me sens impuissante! Les catastrophes, les maladies de plus en plus nombreuses, comment parler de Dieu à des incroyants ? Ils nous renvoient toujours la même réponse : "si Dieu existe pourquoi tous ces malheurs" la réponse n'est pas évidente.
J'ai peur de manquer de place pour écrire donc je termine
Marie-Claude

Par ThizyQuand 10 octobre 2018 à 8 h 34 Répondre à ce commentaire

"Heureux est l'homme", ainsi commence le premier psaume. Heureux homme qui "se plaît dans la loi du Seigneur": "Il est comme un arbre planté près d'un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt" (v1-3). "Vieillissant, il fructifie encore, il garde sa sève et sa verdeur", dit un autre Ps 91,15).
L'homme et l'arbre, l'homme appelé à porter fruits, une réalité offerte à nos yeux depuis les premiers mots de la Genèse. "Maudit" pourtant est le sol en Gn 3, "il produira pour toi épines et chardons", dit Dieu à l'homme (v18), ces épines et chardons qui, nous dit Jésus, ne peuvent produire de bons fruits. Or pourtant, c'est bien de ce sol maudit, celui dont Dieu a dit : "A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie" (Gn3,17), de ce travail quotidien, que l'homme se trouve "heureux" et "béni" : "Tu te nourriras du travail de tes mains : Heureux es-tu! A toi le bonheur!" dit le Ps 127 (v.2), lui dont le psalmiste dit : "Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d'oliviers. Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur!" (v3-4).
N'est-ce pas de cette réalité dont parle Jésus en demandant de faire la volonté de son Père? Offrir pauvrement, quotidiennement, simplement nos mains, les racines plongeant en la source vivante, vivifiante, qu'est la vie venue de Dieu. Elle qui donne sève, fait porter fruits. Et là est la source du bonheur.
Merci fr Cyrille-Marie!

Par Audrey 10 octobre 2018 à 7 h 54 Répondre à ce commentaire

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, De ce qu'il a visité et racheté son peuple,

1:69 Et nous a suscité un puissant Sauveur Dans la maison de David, son serviteur,

1:70 Comme il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, -

1:71 Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent!

1:72 C'est ainsi qu'il manifeste sa miséricorde envers nos pères, Et se souvient de sa sainte alliance,

1:73 Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père,

1:74 De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte,

1:75 En marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.

1:76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très Haut; Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies,

1:77 Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés,

1:78 Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d'en haut,

1:79 Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.

1:80 Or, l'enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu'au jour où il se présenta devant Israël.

Par Partage 10 octobre 2018 à 7 h 47 Répondre à ce commentaire

"C'est très libérant car Dieu est plus grand que nos capacités", merci frère Cyrille de ne pas nous faire tomber dans le piège de la culpabilité stérile. Oui, c'est libérant de comprendre que notre "responsabilité" est la confiance inlassable en Celui qui nous aime au point de nous faire confiance, de croire en nous, de nous laisser découvrir à travers les joies et les peines de nos vies combien cet Amour est fidèle! alors pour donner de "beaux fruits" , faisons confiance à la pluie et au soleil! Car pluie et soleil sont nécessaires pour l'arbre de notre vie! pour donner de "beau fruits"! sans cette pluie bienfaisante, sans ce soleil revigorant, l'arbre meurt? Que Ta pluie et Ton Soleil , Seigneur, "nourrissent " nos vies!

Par Emma 10 octobre 2018 à 6 h 59 Répondre à ce commentaire

Le cheminement vient du DIEU TROIS FOIS SAINT !!!
Priant sur le texte du Père Loew, retraite qu'il fit pour le Pape Paul VI, à la demande du pape en février 1970 où la petite bonne Voie passe par une communauté de DESTIN partagée, comme Pierre dans la barque à la dérive, croit-il, et il appelle Jésus qui passe.
Puis Sœur Emmanuelle nous propose de méditer sur les plus pauvres des pauvres, car il faut certes prier ET aussi agir ! Où est note bidonville qui nous fait peur,alors que Saint Jean-Paul II nous a laissé un message : "n'ayez pas peur !" ... car vous dites ici vraiment que DIEU est évidemment immensément plus grand que nos capacités et veut que nous osions participer à : "que Votre volonté soit faite !" AMEN ALLÉLUIA !!!
Yves

Par CARRIERE 10 octobre 2018 à 5 h 26 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires

Souhaitez-vous lancer le player audio ?